Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1897 - tome 141.djvu/801

Cette page n’a pas encore été corrigée


hommes qui avaient déchaîné l’émeute contre la branche aînée reculèrent devant « l’adjonction des capacités » et préférèrent risquer une révolution plutôt qu’une réforme. Aux privilégiés exclusifs de 1830, le peuple répondit comme il avait répondu à ceux de l’ancien régime, en se soulevant. Il avait mis quatre ans à renverser Louis XVI, trois jours à renverser Charles X ; quelques heures lui suffirent pour renverser Louis-Philippe. Le vieux chêne monarchique avait reçu tant de coups de hache qu’une poussée le jeta à terre. « Ainsi, en trente ans, deux gouvernemens conservateurs appuyés l’un sur la noblesse, l’autre sur la bourgeoisie, aboutissaient au même échec. L’impossibilité, désormais démontrée, d’unir les deux classes et de gouverner avec une seule, rappelait la démocratie sur la scène.

Les journées de Février lui rendirent le pouvoir ; cette fois, elle refusa de s’en dessaisir, comme en juillet. La Révolution de 1848, malgré la médiocrité des événemens et des hommes, est une date décisive dans l’histoire. Les vaincus l’ont appelée une catastrophe et ont eu raison : elle en a eu pour eux tous les effets. Le suffrage universel date d’elle ; et le suffrage universel c’est, dans les mains du peuple, la « massue d’Hercule » [1]. Grâce à lui, la souveraineté populaire, de nominale qu’elle était, devint effective. Le nivellement social qui, depuis 1789, se poursuivait par la destruction des privilèges, l’égalité civile, la fusion des classes, se complétait maintenant par la possession du pouvoir politique. Ne conservât-elle pas le gouvernement conquis, la démocratie tenait désormais l’instrument qui le lui devait rendre. Sa victoire définitive n’était plus qu’une question de temps.

Sous la toute-puissance du nombre, les vieilles influences politiques et sociales s’écroulent fatalement. Le talent lui-même perd ses droits ; la supériorité intellectuelle, Louis Blanc l’a dit, n’est pas plus un titre que la supériorité musculaire. Le suffrage universel, une fois proclamé, s’empare de la société comme du gouvernement. La prise de possession ne se fait pas du premier coup ; mais elle se fait sûrement, à travers des alternatives de chances heureuses ou malheureuses. Les institutions, les lois, les mœurs sont minées par le courant comme les rives d’un fleuve par les eaux. Le flot les corrode sourdement ; ce sont d’abord quelques mottes de terre qui se détachent, quelques vieux arbres

  1. Domoso Cortès.