Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1895 - tome 131.djvu/445

Cette page n’a pas encore été corrigée


Revue littéraire – Les premières années de Joseph de Maistre


Sous le titre de Joseph de Maistre inconnu [1], M. François Descostes poursuit depuis quelques années la publication d’études intéressantes pour l’histoire de Chambéry et des localités circonvoisines, mais qui sont de moins de prix pour l’histoire des lettres. Ce qui rend décevante la lecture de ces gros volumes c’est assurément l’abondance des détails insignifians dont ils sont bourrés. C’est aussi que nous ne supportons plus aujourd’hui, fût-ce dans un travail de biographie, ou pour mieux dire d’hagiographie, une si complète absence d’esprit critique. Comparer Joseph de Maistre à Ézéchiel, en vérité cela n’est suffisant ni pour nous le faire comprendre, ni même pour nous le faire aimer. Certes on se représente sans peine la joie de l’érudit découvrant des documens qui vont jeter sur une question obscure un jour nouveau. Voici un écrivain qui a commencé d’écrire à quarante ans. Il est à l’âge où la formation intellectuelle est achevée, où le tour d’esprit est déterminé, où les idées sont arrêtées. Or sur les premières et longues années de la préparation, ni l’auteur lui-même, ni ses contemporains ne nous ont laissé de renseignemens. Quelle bonne fortune que celle qui va nous permettre de percer le mystère de ces années d’apprentissage !… Mais d’abord il se pourrait que ce, que M.

  1. François Descostes, Joseph de Maistre avant la Révolution, 2 vol. in-8°. Joseph de Maistre avant la Révolution, 1 vol. in-8° ; chez Marne. Cf. Cogordan, Joseph de Maistre, 1 vol. in-16 (Hachette).