Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1894 - tome 125.djvu/223

Cette page n’a pas encore été corrigée


Le voyage d’une anglaise en France


Miss Betham-Edwards a publié sous ce titre : La France d’aujourd’hui un ouvrage en deux volumes aussi instructif qu’agréable, que les Français eux-mêmes, désireux de se mieux connaître, ne liront pas sans fruit [1]. Elle a étudié de près notre pays, elle l’a parcouru dans tous les sens. Des bords de la Manche aux Pyrénées, des Vosges à l’océan Atlantique et de la Provence à la Bretagne, il n’est pas une seule de nos provinces où elle n’ait séjourné, et il en est plusieurs qu’elle a visitées plus d’une fois ; après avoir vu, elle a voulu revoir. Elle estime que la vraie curiosité trouve toujours sa récompense, et elle méprise ces voyageurs qui, en errant de lieu en lieu, semblent n’avoir d’autre but que celui de grossir la liste de leurs déceptions et de leurs déconvenues. Tel touriste dont l’attente est toujours trompée, in search of disappointments, ne se doute pas qu’il a apporté l’ennui avec lui dans sa valise ou dans ses yeux, et qu’il le répand sur la face des hommes et des choses. La piqûre, comme on l’a dit, n’est pas dans l’aiguille, et ce n’est pas la faute du monde s’il paraît insipide aux âmes sans saveur, qui cherchent à se fuir et ont le chagrin de se retrouver partout.

Miss Betham a pour nous de cordiales sympathies, et comme tous les vrais amis, si elle ne nous marchande pas l’éloge, elle nous dit dans l’occasion nos vérités. Née dans le comté de Suffolk, pays de houblon et de bétail, initiée de bonne heure à la vie des champs, elle adore les prairies et les bois, et elle a constaté que la France, « ce splendide hexagone », comme elle l’appelle, ayant sept climats différens, est le pays des diversités et des merveilleux contrastes. Elle n’admire pas seulement nos campagnes, elle admire aussi nos villes, grandes et petites, et elle s’indigne contre ceux de ses compatriotes qui, ayant vu Paris, croient connaître la France. Elle rend une éclatante justice à Rouen comme à Lyon, à Lille comme à Caen, à Nîmes et à Montpellier, au délicieux Angers comme au noble Bordeaux et à Marseille, cette

  1. France of to-day, a survey comparative and retrospective, by M. Betham-Edwards, author of the Sylvestres, doctor Jacob, etc., 1892 et 1894.