Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1893 - tome 120.djvu/945

Cette page n’a pas encore été corrigée


Avec l’Anneau de César [1], mémoires d’un soldat de Vercingétorix, nous retombons du document authentique de l’histoire dans le roman historique documenté. Sans rechercher la part qu’ont les Commentaires de César dans le nouveau livre de M. Alfred Rambaud, il faut louer sans restriction la trame Imaginative, qui, très habilement, relie des épisodes de guerre, tels que Gergovie, Bibracte-la-Sainte et Alésia. Dans le cours de ces aventures belliqueuses, l’érudition très sûre de l’auteur perce sans entraver l’action et de belles illustrations de M. Georges Roux ajouteraient, s’il en était besoin, à la vraisemblance de cette passionnante épopée gauloise. Nous signalerons dans cette même collection les deux volumes annuels du Magasin d’éducation et de récréation, P’tit-Bonhomme [2], où se retrouve toute la maîtrise du conteur expérimenté qu’est M. Jules Verne ; il faut citer aussi Geneviève Delmas [3], roman à l’usage des jeunes lectrices, où M. Th. Bentzon analyse, avec sa finesse d’observation coutumière, le développement moral d’une jeune fille dont la force d’âme, émoussée par une enfance de luxe et de gâteries, se retrempe dans une ruine imprévue, mais vaillamment supportée, et le Sultan de Tanguick [4], par M. P.-J. Stahl, conte aussi ingénieux que les précédens du délicat écrivain.

Les voyages sérieux, comme ceux de M. Marins Bernard, Autour de la Méditerranée, de Tunis à Alger [5], comme la Vie au continent noir [6], d’Adrien Marie et de M. Félix Dubois, dont le récit, demeurera comme un document sur la période des voyages en Afrique, et consacrera le souvenir des derniers jours d’Adrien Marie, qui, après avoir accompagné la mission du capitaine Brosselard-Faidherbe dans le Haut-Niger, devait succomber au retour même de la malaria africaine, après avoir rapporté une série précieuse de dessins, d’aquarelles teintées des couleurs et du soleil d’Afrique [7] ; comme ceux de M. Henri Coudreau, qui a parcouru Chez nos Indiens [8] la Guyane en tous sens, en nous racontant ses pérégrinations dans cette fertile contrée du bassin amazonéen ; de Mme Chantre qui, après avoir suivi son mari A travers l’Arménie russe [9], nous retrace les multiples péripéties de son pénible voyage dans les régions de la Russie asiatique et du massif de l’Ararat. Tous ces voyages seront lus avec un véritable entraînement.

Entre toutes ces expéditions lointaines il ne faut pas oublier de citer celle du capitaine Binger au Soudan et celle de M. Jean Dybowski [10] qui, du Loango au Chari, parcourut la Route du Tchad et apprit pendant

  1. L’Anneau de César, par M. Alfred Rambaud, 1 vol. gr. in-8° : Hetzel
  2. P’tit-Bonhomme, par M. Jules Verne, 1 vol. gr. in-8° illustré ; Hetzel.
  3. Geneviève Delmas, par M. -Th. Bentzon, 1 vol. in-8° illustré.
  4. Le Sultan de Tanguick. par P.-J. Stahl, 1 vol. in-18° illustré ; Hetzel.
  5. De Tunis à Alger, par M. Marins Bernard. 1 vol. gr. in-8° illustré ; Laurens.
  6. La Vie au Continent noir, par MM. Adrien Marie et Félix Dubois, 1 vol, illustré.
  7. La Vie au Continent noir, par MM. Adrien Marie et Félix Dubois, 1 vol, illustré.
  8. Chez nos Indiens, par M. Henri Coudreau, 1 vol. in-8° illustré ; Hachette.
  9. A travers l’Arménie russe, par Mme Chantre, 1 vol. in-8° illustré ; Hachette.
  10. La Route du Tchad, par M. Jean Dybowski, 1vol. in 8° illustré : Firmin-Didot.