Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1893 - tome 120.djvu/84

Cette page n’a pas encore été corrigée


ÉTUDES SOCIALES LA COOPÉRATION Amos G. Warner, Three Phases of Co-ope ration in the West (American Economie Association), 1887. — De la Coopération et des transformations quelle est appelée à réaliser dans l’ordre économique, par Charles Gide, 1889. — Le mouvement coopératif en France dans les dix dernières années (Revue d’Économie politique, janvier 1893), par le même. — Annuaire de la Coopération française pour 1893. — David-F. Schloss, Methods of indiistrial Rémunération, London, 1892. — Gilman, Profit Sharing, New-York, 1889.— Henri ^Y.^Yom,People’s BflnA;s, London, 1893, . — LES PLANS DES COOPERATEURS CONTEMPORAINS. — LA COOPERATION APPLIQUÉE A LA VENTE DES PRODUITS On a beaucoup écrit depuis une demi-douzaine d’années sur la coopération. Les ouvrages à ce sujet pullulent en France, en An- gleterre, en Amérique. Dans le désir d’une palingénésie qui séduit nombre de cerveaux, il n’est pas étonnant que l’association coopé- rative libre apparaisse à certains chercheurs comme destinée à transformer complètement la société. Cette solution mitoyenne entre l’organisation actuelle, taxée d’individualisme et de dureté, et l’inexorable et impraticable système collectiviste des socialistes allemands, exerce une fascination sur les esprits bienveillans qui craignent la servitude socialiste et aspirent à un millenium où, dans la distribution des richesses, rien ne froisserait plus l’âme humaine. La coopération a été un fait avant de devenir un système. Le fait provenait de l’énergie exceptionnelle de certains hommes placés dans une humble situation. Le système procède d’une pen- sée tout égalitaire; il met nettement le travail au-dessus du ca- pital, c’est-à-dire les travailleurs manuels, considérés collective-