Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1893 - tome 119.djvu/963

Cette page n’a pas encore été corrigée


La première moitié d’octobre aura été bonne pour la plupart des fonds d’État. L’Extérieure a été compensée fin septembre à 64.40. Le 6 courant, un coupon trimestriel a été détaché, le prix se trouvant ainsi ramené à 63.40. L’affaire de Melilla a provoqué des ventes jusqu’à 63. On menait grand bruit de l’importance de l’expédition décidée ; il était question de l’envoi immédiat de tout un corps d’armée et le ministre des finances mettait 90 millions à la disposition de son collègue de la guerre. Où les aurait-il pris ? L’opinion, fort excitée en Espagne pendant quelques jours, s’est calmée ; on est revenu à des appréciations plus sensées. Quelques bataillons seront envoyés sur la côte d’Afrique, et si cette dépense imprévue fait une nouvelle brèche dans le budget, cette brèche ne sera pas large. Ces réflexions, aidées d’achats vigoureux des amis financiers de l’Espagne et de son ministre actuel du trésor, M. Gamazo, ont relevé d’autant plus aisément l’Extérieure de 63 à 6/4, que la spéculation baissière à Londres paraît s’être décidée à se racheter. Le change reste toujours au-dessus de 21. Là est le côté faible de la situation.

La rente hongroise a reculé de 94.10 à 93.25 sur la cherté de l’argent à Vienne, l’élévation du taux de l’escompte par la Banque austro-hongroise et la tension à 5 et même 6 pour 100 du change de la valuta au-dessus de la parité fixée par la récente réforme monétaire. A Berlin aussi l’argent a été très cher fin septembre, et les valeurs d’Autriche-Hongrie qui alimentent la spéculation allemande en ont souffert quelque peu. La reprise toutefois n’a pas tardé à se produire, le 4 pour 100 de Hongrie s’est relevé à 93.75.

Les valeurs turques ont été très soutenues, la rente à 22.45, en hausse de 25 centimes, la Banque ottomane portée de 583.75 à 587.50. La priorité 4 pour 100 se consolide aux environs de 450, l’obligation Douanes est encore arrêtée à peu de distance du pair de 500 francs. La Banque ottomane verrait d’ailleurs sans regret les capitalistes amis des valeurs turques se porter de préférence vers des titres recommandables, mais insuffisamment classés, comme l’obligation 4 pour 100 ottomane consolidée, qui vaut 405, et l’obligation du chemin de fer Salonique-Constantinople 3 pour 100 qui, émise à 282.50, se tient un peu au-dessous de 300 francs.

A Londres, un revirement favorable s’est produit sur les valeurs minières, notamment sur les titres de l’Afrique méridionale, mines d’or ou de diamant. Mais ce marché ne saurait reprendre quelque activité aussi longtemps que pèsera, sur les transactions générales au Stock-Exchange, l’incertitude touchant le débat engagé au sénat de Washington pour l’abrogation de la loi Sherman. Les partisans de l’argent semblent en minorité dans cette assemblée, mais leur obstruction est restée jusqu’ici victorieuse, et une séance de trente-deux heures vient encore