Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1893 - tome 119.djvu/762

Cette page n’a pas encore été corrigée


Recueil des traités et conventions conclus par la Russie avec les puissances étrangères, publié d’ordre du ministère des affaires étrangères, par F. de Martens ; Saint-Pétersbourg, 1892.


Un des premiers publicistes de la Russie, M. de Martens, conseiller permanent du ministère des affaires étrangères et professeur à l’université de Saint-Pétersbourg, poursuit depuis dix-huit ans la publication d’un des plus importans recueils qui puissent être consultés pour l’histoire diplomatique de l’Europe moderne. Le collège des affaires étrangères avait, en 1779, par ordre de Catherine II, chargé l’historiographe Muller, qui dirigeait les archives de Moscou, de « former le recueil de tous les traités, conventions et autres actes publics, anciens ou modernes, à l’instar du Corps diplomatique de Dumont, pour servir à l’histoire de la Russie. » Un ukase de 1783 affecta même dans les archives une typographie spéciale à cette publication. Mais la mort de Muller interrompit l’exécution du projet, qui ne fut repris que sous le dernier règne. Tout le plan de la publication nouvelle fut approuvé, en 1874, par Alexandre II. L’empereur actuel a poursuivi l’entreprise commencée par son père, et M. de Martens est le premier personnage de l’empire russe devant lequel, sur l’ordre d’Alexandre III, se soient complètement ouvertes toutes les archives de l’État.

Il avait été décidé par l’empereur Alexandre II que les