Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1892 - tome 112.djvu/944

Cette page n’a pas encore été corrigée


locataire, le crieur public passa ; il criait l’arrestation et l’exécution de l’agent anglais Hyde de Neuville, fusillé dans les vingt-quatre heures. « Ah ! c’est affreux ! sanglota l’autre convive. Le pauvre homme ! c’était mon ami intime ! » Et il se pâma dans les bras de l’exécuté. La petite parfumeuse dut s’enfuir, prise du fou rire : le repas s’acheva gaîment. Une autre fois, M. Caron et sa fille crurent leur hôte perdu. Ils le ramenaient de la campagne, caché à leurs pieds sous le tablier d’un vaste cabriolet. Les douaniers de la barrière insistent pour tout visiter et font descendre les voyageurs : le proscrit bondit au milieu de ces hommes, dépiste ceux qui se lancent à sa poursuite, se jette dans l’escalier d’une maison inconnue, grimpe tout en haut, fait irruption chez trois raccommodeuses de dentelles. — « Sauvez-moi, je suis un émigré ! » — Ces bonnes filles le poussent dans une alcôve et ne le laissent partir qu’à la nuit.

Après bien d’autres aventures, BOUS le retrouvons sous les espèces du Docteur Roland, fixé dans le bourg de Couzan, près de Lyon, où il exerce la médecine qu’il sait un peu et vaccine gratis tout le canton. La reconnaissance des populations porte ce bienfait aux oreilles du préfet de Lyon : le ministre de l’intérieur décerne une médaille d’honneur au charitable praticien, que Savary recherche pour le faire passer par les armes. C’est à croire que Victor Hugo connaissait ce fait quand il inventa M. Madeleine. Entre temps, Mme de Neuville avait subi une détention aux Madelonnettes ; et Paul, le frère cadet, allait être interné au château d’If. Il y tentera plus tard une évasion d’une pureté classique : corde tressée avec la bourre d’un matelas, descente le long des rochers, barque apostée qui ne répond pas au signal, retour par le même chemin dans le cachot, au moment où le geôlier frappe à la porte.

Cependant l’époque héroïque touchait à sa fin. Moins heureux que son ami, George se faisait prendre en sautant d’un cabriolet. Découragés par les catastrophes de George, de Pichegru, du duc d’Enghien, et plus encore par le verdict évident de la fortune, les conjurés posaient les armes et quittaient leurs dernières espérances. Il ne fallut rien moins que la journée d’Austerlitz pour abattre celles de Hyde de Neuville. Il renonça à lutter seul contre le maître du monde et passa en Suisse. Mme de Neuville courut sur les pas de l’empereur jusqu’à Vienne, pour obtenir un accommodement. « Vous êtes une bonne femme, » lui dit Napoléon ; mais sa clémence ne se traduisit que par un arrêt d’exil aux États-Unis. M. et Mme Hyde gagnèrent l’Espagne, où ils s’embarquèrent pour le Nouveau-Monde. L’exilé avait le cœur chagrin, la conscience tranquille ; il pouvait se rendre le témoignage que son devoir envers