Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1891 - tome 108.djvu/646

Cette page n’a pas encore été corrigée


I. Original Drawings by Rembrandt, reproduced in phototype : 200 héliogravures en 4 livraisons in-folio ; Berlin, Londres, Paris, 1890-1891. — II. L’OEuvre gravé de Rembrandt, avec 1,000 phototypies sans retouches, par le sénateur Dmitri Rovinski, in-folio ; Saint-Pétersbourg, 1890. — III. Rembrandt als Erzieher, von einem Deutschen, 1 vol. in-8° ; Leipzig, 1890. — IV. Wer ist Rembrandt, par Max Lautner, I vol. in-8° ; Breslau, 1891.


Les publications relatives à Rembrandt, de jour en jour plus nombreuses, attestent sa popularité croissante et l’intérêt qu’excitent sa personne et son talent. Elles suffiraient à former une bibliothèque. Parmi celles qui concernent ses œuvres, les unes sont des appréciations critiques ; les autres sont des reproductions de ces œuvres elles-mêmes. Les progrès récens de la photographie et ses applications à la gravure ont permis en ces derniers temps d’aborder avec succès la reproduction des tableaux du maître, qui, à raison de leur tonalité et de la part assez large réservée aux ombres dans ses peintures, présentait des difficultés spéciales. Quant à ses eaux-fortes, après les deux ouvrages de Charles Blanc et la belle publication de M. Eugène Dutuit, celle de M. le sénateur Rovinski met sous nos yeux, avec mille phototypies sans retouche, tous les états différens des gravures de l’artiste, d’après les meilleures épreuves des collections publiques ou privées de l’Europe. Enfin les dessins de Rembrandt, dont jusqu’à présent on n’avait eu que des copies