Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 96.djvu/483

Cette page n’a pas encore été corrigée


avec la triple alliance ; elle n’a qu’à s’inspirer de ses plus évidens intérêts pour rester fidèle à la politique de neutralité indépendante qui est sa sauvegarde et sa force.


CH. DE MAZADE.

LE MOUVEMENT FINANCIER DE LA QUINZAINE.

Il avait été dit longtemps à l’avance que le marché financier sortirait de sa torpeur après les élections générales, si ces élections aboutissaient à un résultat rassurant pour la tranquillité du pays et pour la politique générale.

Ce n’est pas que cette période de torpeur ait été aussi réellement vide d’événemens financiers que la dénomination pourrait le faire supposer. En une année, la rente française a monté de près de cinq unités, hausse considérable due au grand succès de l’Exposition, à l’affirmation, cent fois répétée par tous les gouvernemens, de leur volonté de maintenir la paix, enfin à la décadence progressive du boulangisme.

Avec la rente française ont monté également les titres représentatifs des dettes de presque toutes les nations européennes. Mais la hausse des fonds d’États n’intéresse et n’occupe qu’une partie de la spéculation. D’ailleurs, ces fonds sont tous parvenus à des cours qu’il leur est bien difficile de dépasser. En tout cas, la marge de hausse est courte désormais, et les risques restent grands, quelque aspect rassurant que les derniers événemens politiques aient donné à l’état général des affaires européennes.

Aussi les sociétés de crédit, qui vivent surtout de la création et de l’émission de nouvelles valeurs et tirent de ce genre d’opérations le principal élément de leurs bénéfices, se sont-elles préparées à l’envi, pendant la période d’attente, pour entrer dans la carrière dès que s’ouvrirait la campagne d’affaires tant de fois annoncée.

Il faut donc s’attendre à voir pendant quelque temps les fonds d’États reculer au second plan sur la scène financière et les valeurs, surtout les valeurs nouvelles, se présenter en première ligne.