Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 93.djvu/480

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’Allemagne, pour toute vengeance, sans aller plus loin, cédera-t-elle à la fantaisie d’établir une sorte de cordon sur la frontière de Suisse, comme elle l’a fait sur la frontière de France, à se hérisser dans l’Alsace-Lorraine, en multipliant de tous côtés les difficultés de communications, les précautions méticuleuses, les prohibitions et les vexations de police? C’est encore possible. On ne voit pas bien, à la vérité, ce que l’Allemagne elle-même gagnerait à abuser de sa puissance et de son poids, à faire de la séquestration un système, une politique. Ce sont les relations d’industrie et de commerce entre les pays limitrophes qui en souffriront encore plus que les propagandes socialistes, toujours habiles à passer à travers tous les réseaux de police des frontières. La Suisse, en remplissant ses devoirs internationaux avec indépendance, défend sa neutralité en temps de paix, et c’est pour elle le meilleur moyen de se préparer à la maintenir comme une précieuse sauvegarde en temps de guerre.

Ch. de Mazade.





LE MOUVEMENT FINANCIER DE LA QUINZAINE.




De la hausse faite sur nos fonds publics immédiatement après la liquidation de fin avril, sans doute en l’honneur de la célébration du Centenaire et de l’ouverture de l’Exposition universelle, il ne reste plus rien. Trois jours de réaction ont défait l’œuvre de la première semaine de mai. Le 3 pour 100, porté de 87,40 à 87,90, a été ramené à 87,40. L’Amortissable, parti de 89,60, s’est élevé jusqu’à 89,97 pour revenir à 89,47, et le 4 1/2, poussé de 105,30 à 100,22, a perdu plus d’une unité en deux Bourses et reste à 105,10. Le mouvement de hausse avait été entrepris à l’emporte-pièce par quelques spéculateurs hardis, et il réussissait à la faveur du mouvement parallèle exécuté sur les fonds étrangers par des syndicats internationaux. Mais le comptant n’a pas suivi l’impulsion avec la docilité espérée et les acheteurs se sont un peu hâtés lorsqu’il s’est agi de réaliser des bénéfices. De là un recul assez vif sur des cours dont le caractère factice éclatait à tous les yeux. Ce recul peut prendre encore une certaine extension ; il n’indique point cependant une situation de place réellement embarrassée et on ne