Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 92.djvu/754

Cette page n’a pas encore été corrigée


la placer vite [1] ; plus, que personne, le gouvernement nouveau en a besoin ; dès que le vendeur se rallie, on la lui achète, et, quel qu’il soit, ci-devant jacobin ou ci-devant émigré, on l’emploie. S’il apporte à la fois les deux denrées et qu’il ait du zèle, il avancera promptement ; si, à l’essai, il fait preuve d’une capacité supérieure, sans difficulté et presque d’emblée il arrivera, comme Mollien, Gandin, Tronchet, Pasquier, Molé, aux premiers postes : il n’a presque pas de compétiteurs. Il en aurait, si les choses avaient suivi le cours ordinaire ; c’est la Révolution qui, autour de lui, a déblayé le terrain ; sans elle, la voie serait obstruée ; les candidats compétens foisonneraient ; comptez, si vous pouvez, tous les hommes de talent ou d’expérience, royalistes, monarchistes, feuillans, girondins et même jacobins, qui ont péri ; c’était l’élite de la noblesse, du clergé et de la bourgeoisie, l’élite de la jeunesse et de l’âge mûr. Débarrassés ainsi de leurs plus redoutables rivaux, les survivans font leur chemin au pas de course ; d’avance la guillotine a travaillé pour eux ; elle a pratiqué dans leurs rangs les éclaircies que les boulets font à chaque bataille dans les rangs de l’année, et, dans la hiérarchie civile, comme dans la hiérarchie militaire, le mérite, s’il est avéré par des services, s’il n’est pas arrêté par la mort, parvient en quelques années aux plus hauts sommets.

Là-haut, les prix offerts sont splendides ; aucun attrait ne leur manque : le grand entraîneur qui les expose n’a omis aucune des séductions qui peuvent émouvoir et stimuler une âme ordinaire ; aux valeurs positives d’autorité et d’argent, il a joint toutes les valeurs [2] d’imagination et d’opinion : voilà pourquoi il institue les décorations et la Légion d’honneur. « On appelle cela des hochets, dit-il [3] ; mais c’est avec des hochets qu’on mène les hommes… Les Français ne sont pas changés par dix ans de révolution… Voyez

  1. Sur cet article, je prie le lecteur de consulter comme moi, outre les biographies imprimées, les souvenirs de ses grands-parens.
  2. Thibaudeau, Mémoires sur le Consulat, p. 88. (Exposé des motifs, par Rœderer au Corps législatif. 25 floréal an X.) « Enfin, c’est la création d’une nouvelle monnaie d’une bien autre valeur que celle qui sort du trésor public, d’une monnaie dont le titre est inaltérable et dont la mine ne peut être épuisée, puisqu’elle réside dans l’honneur français ; d’une monnaie qui, seule, peut être la récompense des actions regardées comme supérieures à toutes les récompenses. »
  3. Ibid., 83. (Paroles du Premier Consul au conseil d’État, 14 floréal an X.) — Et Mémorial : « Des nations vieilles et corrompues ne se gouvernent pas comme les peuples jeunes et vertueux ; on sacrifie à l’intérêt, à la jouissance, à la vanité. Voilà le secret de la reprise des formes monarchiques, du retour des titres, des croix, des cordons, colifichets innocens, propres à appeler les respects de la multitude tout en commandant le respect de soi-même. »