Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 92.djvu/729

Cette page n’a pas encore été corrigée


malheur, ce n’est qu’en théorie. En fait, dans la cite, les nouveaux-venus s’approprient la place, les prétentions et plus que les privilèges des anciens occupans ; ceux-ci, grands et moyens propriétaires, gentilshommes, parlementaires, officiers, ecclésiastiques, catholiques, notables de toute espèce et de tout degré, sont tout de suite privés des droits de l’homme. Livrés à la jacquerie des campagnes et à l’émeute des villes, ils subissent d’abord l’abandon, puis l’hostilité de l’État : le gendarme public a cessé de les protéger et leur refuse ses services ; ensuite, devenu jacobin, il se déclare leur ennemi, il les traite en ennemis, il les dépouille, il les emprisonne, il les tue, il les expulse ou les déporte, il les frappe de mort civile, il les fusille, s’ils osent rentrer ; à tous leurs parens ou alliés qui ne sont pas sortis de France, il ôte les droits civiques ; à tous les nobles ou anoblis, il ôte la qualité de Français et leur prescrit de se faire naturaliser à nouveau dans les formes ; contre la majorité catholique, il renouvelle les interdictions, les persécutions, les brutalités que l’ancien gouvernement exerçait contre la minorité calviniste. — Ainsi, en 1799, comme en 1789, il y avait deux classes de Français, deux espèces d’hommes inégales, la première, supérieure, installée dans la cité, la seconde, inférieure, exclue de la cité ; seulement, en 1790, l’inégalité plus grande reléguait plus bas et plus loin, dans une condition pire, les inférieurs et les exclus.

Néanmoins le principe subsiste ; depuis 1789, il a été inscrit en tête de toutes les constitutions : il est encore proclamé par la constitution nouvelle. Même perverti et défiguré par les jacobins, il est demeuré populaire ; leur interprétation grossière et fausse n’a pu le discréditer : à travers la caricature hideuse et grotesque, les esprits et les cœurs se reportent toujours vers la forme idéale de la cité, vers le vrai contrat social, vers le règne impartial, actif et permanent de la justice distributive. Toute leur éducation, toute la littérature, la philosophie et la culture du XVIIIe siècle, les incline vers cette conception de la société et du droit ; plus profondément encore, ils y sont prédisposés par la structure innée de leur intelligence, par le tour original de leur sensibilité, par les qualités et les défauts héréditaires de leur nation et de leur race. — Dans les objets et les individus, le Français saisit aisément et vite un trait général, quelque caractère commun : ici ce caractère est la qualité d’homme : il la détache avec dextérité, il l’isole nettement, puis, d’un pas leste et sûr, en droite ligne, il se lance sur le grand chemin des conséquences [1]. Il a oublié que sa notion sommaire ne

  1. Sur l’antiquité de cette forme d’esprit, qui se manifeste dès le commencement de la société et de la littérature françaises au XIe siècle, cf. mon Histoire de la littérature anglaise, I, 84 à 96, et La Fontaine et ses fables, 10 à 18.