Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 92.djvu/656

Cette page n’a pas encore été corrigée


A mesure que l’industrie se développe, perfectionne ses outils, diminue le prix de revient et augmente la production, à mesure que les moyens de transport et de communication se multiplient, deviennent plus rapides et moins coûteux, à mesure que le chiffre des échanges entre les peuples s’élève, à mesure que les courans commerciaux croissent en vitesse, en volume et en nombre, resserrant chaque jour davantage les mailles de l’immense réseau dont ils enserrent le globe. — l’importance des questions économiques va grossissant. Les relations internationales se sont transformées : les questions de haute politique, les cabales de cour et les rivalités de personnes, les combinaisons d’alchimie diplomatique, toutes ces influences qui, pendant des siècles, ont dominé dans les rapports des gouvernemens entre eux, n’exercent plus qu’une action décroissante sur les destinées du monde. Les questions économiques ont pris leur place, et il est vrai de dire qu’un diplomate aujourd’hui doit être aussi bien, peut-être même mieux, préparé à discuter un traité de commerce qu’un traité de paix ou d’alliance. Les questions coloniales, qui ont joué et continuent de jouer un grand rôle dans les relations internationales, ne sont au fond que des questions économiques : c’est la course aux débouchés. Les peuples se précipitent pêle-mêle à la curée ; ils se