Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 92.djvu/546

Cette page n’a pas encore été corrigée


l’argent comptant est encore plus rare, une pareille somme est assez grosse. C’est donc la classe riche ou aisée, en d’autres termes la classe plus ou moins cultivée, qui rachète ses fils : on peut compter qu’elle leur donnera la culture plus ou moins complète. De cette façon, elle empêche l’Etat de faucher tout son blé en herbe et préserve une pépinière, de sujets parmi lesquels la société trouvera sa prochaine élite. — Ainsi atténuée, la loi militaire est encore dure : pourtant elle reste tolérable ; c’est seulement vers 1807 [1] qu’elle devient monstrueuse, et va s’empirant d’année en année jusqu’à devenir le tombeau de toute la jeunesse française, jusqu’à prendre, pour en faire de la chair à canon, les adolescens qui n’ont pas encore l’âge, et les hommes déjà exemptés ou rachetés. Mais, telle qu’elle était avant ces excès, elle peut, avec des adoucissemens, être maintenue ; il suffira presque de la retoucher, d’ériger en droits les exemptions et la faculté de remplacement, qui n’étaient que des grâces [2], de réduire le contingent annuel, de limiter la durée du service, de garantir aux libérés leur libération définitive, pour faire en 1818 une loi de recrutement suffisante, efficace, qui, pendant plus d’un demi-siècle, atteindra son objet, sans être trop nuisible ni trop odieuse, et qui, parmi tant de lois du même genre, toutes malfaisantes, est peut-être la moins mauvaise.


H. TAINE.

  1. Thiers, VII, p. 23 et 467. En novembre 1806, Napoléon appelle la conscription de 1807 ; en mars 1807, il appelle la conscription de 1808, et ainsi de suite, toujours de pis en pis. — Décrets de 1808 et 1813 contre les jeunes gens de famille déjà rachetés ou exemptés. — Journal d’un Bourgeois d’Evreux, 214. Désolation en 1813, « tristesse et découragement général ; » en 1814, à propos des cohortes urbaines, « consternation. » — Miot de Mélito, III, 304. (Rapport de Miot à l’empereur après une tournée dans les départemens en 1815.) « Vous avez presque partout dans les femmes des ennemies déclarées. »
  2. Loi du 17 ventôse an VIII, titre 3, articles 6, 7, 8, 9. — L’exemption n’est accordée aux Frères ignorantins et aux séminaristes ordonnés que comme une grâce. — Cf. la loi du 10 mars 1818, articles 15 et 18.