Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1888 - tome 89.djvu/602

Cette page n’a pas encore été corrigée


de Montesquieu s’y adapte merveilleusement. Le législateur, par exemple, engage pendant des siècles, sur toute la surface de la terre, une lutte contre l’intérêt du capital ; ce n’est pas l’intérêt, c’est le législateur qui est réduit à capituler. De même, non-seulement pendant la révolution, mais auparavant, au XVIIIe siècle, en France, en Angleterre, on fait des lois ou des arrêtés pour établir le maximum du prix des marchandises ou du prix des loyers (il y a bien des arrêts du parlement de Paris en ce sens), et la nature des choses fait violence au législateur. Un décret gouvernemental interdit le marchandage, c’est-à-dire les sous-entreprises morcelées par un entrepreneur-général ; le marchandage se dissimule, mais il persiste. Aujourd’hui encore, on parle de supprimer plusieurs degrés de succession. La chambre peut-être votera cette mesure ; un ministre des finances naïf inscrira au budget un certain nombre de millions comme produit probable de la confiscation qu’il projette. Mais le droit de succession est inhérent à la nature de l’homme, à l’empreinte personnelle qu’il tient à avoir et à laisser sur les choses, aux liens d’affection que crée en général la communauté d’ancêtres, de nom, la persistance des relations ; le testament déjouera les projets du ministre ; au lieu de quelques dizaines de millions pur année, la voracité irréfléchie de l’état ne recueillera que "quelques dizaines de mille francs. S’agit-il d’impôts dont le législateur veut faire un instrument d’égalisation des conditions ? le phénomène de la répercussion ou de la diffusion des taxes vient de jouer ses efforts.

L’état moderne malheureusement, avec sa présomption de vainqueur électoral, de représentant d’une majorité fraîchement formée, avec sa hâte de détenteur précaire du pouvoir, veut souvent ignorer la nature des choses et la nature des hommes. Il a établi, sous le nom de parlemens permanens, des usines de législation continue, travaillant comme les métiers continus de filature. Il jouit ainsi d’une grande force perturbatrice. Heureusement l’obstruction des oppositions parlementaires arrête souvent la vitesse de cette orgueilleuse machine. Heureusement aussi la plasticité sociale, plus ou moins entravée, finit par trouver des combinaisons qui suppriment en les atténuant les effets des fantaisies législatives.


VI

Nous arrivons à la troisième fonction de l’état, l’une des plus importantes et des moins bien remplies. L’espace nous manquant aujourd’hui, nous ne ferons qu’en indiquer les grandes lignes. L’état est le représentant de la perpétuité sociale, il doit veiller à