Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1888 - tome 89.djvu/362

Cette page n’a pas encore été corrigée


Centimes 33.153.900 francs.
Amendes, permis, intérêts 5.661.300
Octroi 137.738.300
Halles et marchés 7.988.181
Abattoirs 3.385.000 francs.
Entrepôts 2.988.950
Propriétés communales 1.444.200
Taxes funéraires et cimetières 3.438.174
Locations sur la voie publique 1.726.476
Voitures publiques 5.367.000
Remboursement de travaux divers par les particuliers 4.315.010
Taxe de balayage 2.860.000
Redevances de la compagnie du gaz 18.925.000
Exploitation des eaux 12.397.100
Voiries, vidanges, égouts 2.029.750
Rétributions diverses, legs, donations 2.515.173
Contribution de l’état, frais d’entretien et nettoiement du pavé de Paris 3.500.000
Contribution de l’état dans les dépenses de la police municipale 7.693.825

Passons maintenant aux dépenses :


Prévisions pour 1888. Augmentations sur 1887.
Dette municipale 106.139.657 fr. 1.049.182 fr.
Charges envers l’état 5.909.000 2720…
Frais de perception 7.803.315 116.620
Administration centrale, etc.. 6.087.722 119.982
Conseil municipal 752.570 6.770
Pensions et secours 1.151.858 50.530
Mairies d’arrondissement 898.400 «
Frais de régie 1.162.000 12.058
Inhumations 1.370.729 21.534
Pompiers, postes, casernes 721.100 «
Garde républicaine 2.890.600 169.896
Travaux, personnel, matériel 5.130.030 63.630
Architecture et beaux-arts 4.302.700 313.230
Voirie 2.786.600 15.800
Voie publique 20.796.788 397.985
Eaux et égouts, vidanges 7.992.783 217
Collèges, bourses 1.541.743 10.159
Instruction primaire et supérieure. 23.984.653 299.703
Assistance, aliénés, enfans 21.830.195 352.440
Promenades, plantations, éclairage 10.032.425 205.950
Préfecture de police 25.471.829 110.445
Dépenses diverses 180.853 21.586
Fonds de réserve 1.047.141

304,424,890 francs pour une population de 2,344,550 habitans ! Plus du dixième du budget total de la France ! Saluez ce milliard, vous ne le reverrez plus ! disait autrefois M. Thiers. Nous aussi, gent contribuable et corvéable à merci, nous pouvons saluer les 300 millions, nous ne les reverrons plus.