Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1885 - tome 68.djvu/439

Cette page n’a pas encore été corrigée


de 12,753. Depuis 1876, il ne reste plus en Tasmanie un seul aborigène ; en 1815, on en comptait encore 5,000, on les a traqués et massacres sans pitié. Ici, comme dans les Antilles, la population indigène a entièrement disparu.

En 18SI, il y avait en Tasmanie 4,195 étrangers, dont 845 Chinois et 782 Allemands.

L’excédent de l’émigration sur l’immigration a été, en 1882, de 1,419 individus. Le mouvement se fait surtout entre les colonies australiennes et la Tasmanie, et l’augmentation de population, depuis 1861, résulte plutôt de l’excédent des naissances sur les décès que de la supériorité de l’immigration sur l’émigration. La colonie a adopté, comme la plupart des autres, le système de l’immigration assistée.

L’instruction est obligatoire. Il y a 176 écoles publiques fréquentées par 13.644 écoliers et quatre grands collèges. Un conseil supérieur d’éducation passe des examens et distribue des diplômes. Au recensement de 1881, il a été constaté que 27 pour 100 de la population ne savait ni lire ni écrire.

Au point de vue administratif, la Tasmanie est divisée en dix-huit comtés, subdivisés en paroisses. Le pays est traversé par deux chaînes de montagnes : la chaîne de l’est, où le pic Ben-Lomond s’élève à 1,527 mètres, et la chaîne de l’ouest, avec le mont Wellington haut de 1,542 mètres, et le mont Cradle de 1,545. Une partie de la Tasmanie rappelle la Suisse. Le pays est bien arrosé et les rivières Derwent à l’est, Tamar, au nord, Gordon, à l’ouest, sont en partie navigables. Des lacs du plateau central descendent des cours d’eau. Les côtes sont escarpées, rocheuses, pittoresques. Elles sont éclairées par des phares, dont deux sur des îles, au nord, les îles King et Kent, établis à frais communs avec Victoria et la Nouvelle-Galles du Sud.

Le climat est enchanteur, remarquable par sa douceur et la grande pureté de l’air. Il est sain, fortifiant, et les habitans présentent des cas de longévité curieux. La chaleur est tempérée par les brises de terre et de mer. La température moyenne de l’été, à Hobart, est de 17 degrés ; la température moyenne de l’année, de 13 degrés. Les orages sont peu fréquens, rarement violens.

La Tasmanie produit l’or. Il y a 2,200 mineurs, dont 1,600 sur les alluvions et 600 dans les filons de quartz. On extrait pour 5 à 6 millions de francs d’or. La Tasmanie fournit aussi l’étain, exploité depuis 1872. On extrait 6,000 tonnes de minerai valant de 8 à 9 millions de francs. On forge aussi Un fer et un acier de qualité supérieure, 2,500 à 3,000 tonnes ; enfin ou exploite la houille, 12 à 15,000 tonnes par an.