Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1884 - tome 66.djvu/217

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




REVUE LITTÉRAIRE



________



LE PARNASSE CONTEMPORAIN.



________




La Légende du Parnasse contemporain, par M. Catulle Mendès. Bruxelles, 1884 ;
Auguste Brancart.



Comme les Réalistes, qui les précédèrent, et comme les Naturalistes, qui lèsent suivis, les Parnassiens, — quelque opinion d’aiileurs que l’on ait de leur œuvre et quelque jugement qu’en doive porter l’avenir, — auront joué leur bout de rôle dans l’histoire littéraire de ce temps. Quel fut exactement ce rôle ? et, s’il n’a pas eu toute l’importance que les Parnassiens ne sauraient guère s’empêcher de lui prêter, n’en aurait-il pas eu cependant une plus grande qu’on ne l’a dit et qu’on ne le croit communément ? À cette question, dont je n’ai pas besoin de beaucoup de mots pour montrer l’intérêt, un livre récent de M. Catulle Mendès, — la Légende du Parnasse contemporain, — nous offre tout naturellement aujourd’hui l’occasion de chercher la réponse. Il faut seulement, si l’on veut la trouver, remonter un peu plus avant dans le passé que ne l’a fait l’historiographe. Son livre est amusant, mais il est superficiel ; et l’anecdote n’y suffit pas à remplacer la chronologie. En datant une évolution de la poésie contemporaine du jour où M. Catulle Mendès et Albert Glatigny se rencontrèrent dans