Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1878 - tome 26.djvu/67

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


partie méridionale, on se persuada tout à fait que c’était une île. Cook l’a nommée l’île de Banks [1]. Contrarié par de terribles vents du sud, on ne perdait pas de vue néanmoins la côte de Te-Wahi-Pounamou, courant dans la direction du sud-est. Entre les 44e et 45° parallèles, on vit, le ciel étant clair, une haute montagne dont le sommet se dresse en forme de pic ; le pays d’alentour semblait nu et inhabité. Bientôt les regards furent attirés par une pointe qui reçut le nom de cap Saunders ; à quelques milles plus loin, la côte présente de remarquables découpures, mais le commandant ne songeait plus aux détails ; il avait hâte de reconnaître l’étendue et la configuration générale de la terre. Le navire passant assez près du rivage, on admirait le pays semé de collines boisées, toutes verdoyantes ; au milieu de cette belle nature, on cherchait en vain des indices d’habitations. Vers le 47e degré de latitude, une intersection dans les montagnes ouvrit la carrière aux conjectures ; dans la préoccupation des jours qui s’écoulaient, on ne prit pas le temps de vérifier si la partie méridionale est, ou totalement séparée de la grande île, ou jointe par une terre basse [2]. La côte fuyant à l’est, la pointe la plus australe fut appelée le cap Sud [3]. En remontant le long de la côte occidentale, Cook s’arrêta encore à considérer la profonde dépression qui semblait isoler de Te-Wahi-Pounamou l’extrémité méridionale de la Nouvelle-Zélande. Il demeura indécis ; était-ce une île ? Faute de preuves suffisantes, il revint à l’idée que le pays montagneux du sud se trouvait uni à la principale terre. En poursuivant la route, apparut une large baie parsemée d’îlots, la Baie-Obscure [4], qu’on jugea devoir fournir d’excellens abris. Vingt ou trente lieues plus au nord, le sol, dès le bord de la mer, s’élève presque verticalement à une hauteur énorme ; on ne cesse de voir les grandes montagnes couvertes de neige, les collines chargées d’une riche végétation. Le 27 mars, l’Endeavour reparaissait devant le canal de la Reine-Charlotte ; le navire mouilla dans l’endroit qu’on appelle la baie de l’Amirauté [5]. Le commandant ne souhaitait plus que le départ : il accorda juste le temps nécessaire pour emplir les outres et couper du bois ; le 31 mars 1770, au point du jour, il quittait la Nouvelle-Zélande, saluant du nom de

  1. En réalité, c’est une péninsule, la presqu’île de Banks, comme on le voit aujourd’hui sur toutes les cartes.
  2. C’était l’ouverture du canal qu’on appellera bientôt le détroit de Foveaux, séparant l’Ile Stewart de Te-Wahi-Pounamoa. Cook passant à distance ne put s’assurer de la réalité.
  3. South Cape.
  4. Dusky Bay, par 45° 47’.
  5. Admiralty Bay.