Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1878 - tome 26.djvu/66

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


nombre de plus d’une quinzaine, formaient le cercle : chacun se montrait sans défiance et plein d’attentions aimables envers les visiteurs ; tous les invitaient à demeurer parmi eux jusqu’au lendemain. Les naturalistes regrettèrent de manquer l’occasion d’observer de près les usages d’une famille néo-zélandaise ; mais le vaisseau devait partir avec la première brise favorable, il ne fallait pas songer à rester longtemps à terre.

Sorti du canal de la Reine-Charlotte, l’Endeavour, tournant à l’est, se trouva, par la marée montante, vigoureusement poussé dans le détroit, si vigoureusement qu’il faillit donner sur des rochers. Bientôt on put distinguer la pointe la plus avancée de Te-Ika-a-Mawi, le cap Palliser, puis au sud-est une baie profonde qui fut nommée la Baie-Nuageuse [1] ; enfin la pointe la plus orientale de Te-Wahi-Pounamou : le cap Campbell, formant avec le cap Palliser l’entrée du détroit de Cook, estimée large de 13 lieues à 14 lieues. On avait bien passé de l’ouest à l’est ; cependant plusieurs officiers n’étaient pas encore vraiment persuadés que Te-Ika-a-Mawi fût une île, supposant qu’à partir du cap Turnagain, le point extrême de la première exploration de la côte orientale, la terre pouvait s’étendre au loin sur l’espace qui n’avait pas été visité. Convaincu que c’était une erreur, Cook voulait fermer la carrière à tous les doutes ; il gouverna au nord. On n’attendit guère pour découvrir le cap Turnagain ; alors, l’habile capitaine invitant tous les officiers à monter sur le pont, chacun dut reconnaître la réalité. Il ne s’agissait plus que d’accomplir la circumnavigation de la partie australe de la Nouvelle-Zélande. On se dirigea donc vers le sud. En longeant la côte orientale de Te-Wahi-Pounamou, apparaissaient les hautes cimes couvertes de neige, et se dessinait, comme une île, une côte basse. Le navire se tenant fort loin du rivage, on aperçut dans la lorgnette quatre doubles pirogues qui se mettaient en mouvement. On fit des signaux ; les indigènes arrivèrent, mais, pleins d’inquiétude, ils s’arrêtèrent à quelque distance, examinant le vaisseau avec les marques d’un indicible étonnement ; malgré les exhortations de Tupia, ils ne voulurent pas approcher. Dans le voisinage, un pêcheur tout à son affaire ne donna aucune attention à ce qui se passait : un peu plus tard, d’autres Néo-Zélandais vinrent à bord sans la moindre invitation, d’une façon très résolue et avec un air de confiance et de bonne humeur qui causa une sorte de surprise.

Au-delà du 43e degré de latitude, on distingua une terre avancée qu’on prit pour une île ; lorsqu’elle fut doublée, en observant la

  1. Cloudy Bay.