Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 12.djvu/19

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


phénomène moral proprement dit. Est-ce l’impulsion initiale de la sociabilité, absolument irréfléchie d’abord, qui contient l’élément de la moralité ? Assurément non. Est-ce la réflexion en s’y ajoutant? Pas davantage. Est-ce le langage? Pas encore. Est-ce la tradition, à mesure qu’elle se forme, est-ce l’opinion de la communauté? Nullement, la tradition et l’opinion publique peuvent se tromper, et se trompent trois fois sur quatre. Ce ne serait là une source respectable d’autorité que si elle restait mystérieuse, si l’on ne savait de quelles ignorances, de quels préjugés, de quels partis-pris, de quelles lâchetés et de quels égoïsmes peut se former l’opinion d’un groupe, qui en durant devient tradition. C’est le mystère seul qui rendrait une pareille source sacrée. En montrer les origines, expliquer comment elle se forme, où elle naît, de quels affluens elle se compose, à quelles pentes elle obéit, c’est en détruire tout le prestige. Hommes, nous sentons, quoi qu’on en dise, que rien d’humain ne nous oblige. Il faut, pour nous lier, quelque chose de plus que l’homme. La tradition et l’opinion ne représentent que des hommes comme nous, et ce n’est ni la durée ni la généralité qui peuvent faire d’une erreur possible une vérité obligatoire. Analyser l’idée de la justice comme l’a fait M-Darwin, c’est donc en détruire le caractère et l’essence même. Expliquer ainsi la conscience morale, c’est la découronner. Ni le devoir, ni le droit ne peuvent résulter de cette agglomération de phénomènes successifs dont chacun ne représente qu’un degré dans la transformation d’un instinct, qui n’est lui-même que la résultante de plusieurs actes réflexes. Tout cela, pure invention de naturaliste qui a vécu toute sa vie au centre de la vie organique, et qui ne pénètre qu’accidentellement et pour les besoins de sa cause dans les domaines entièrement différens de la conscience, pur roman d’imagination et de système! Ce qui sort de là, c’est une image défigurée de l’humanité. Quant à l’idée de justice, elle ne survit pas à cette mortelle analyse qui en résout le caractère sacré dans une suprême illusion, créée par l’habitude, prolongée par l’hérédité à travers les siècles, et croissant dans l’imagination des hommes en raison directe de la distance qui la sépare de son humble point de départ, aux confins de la vie organique.


II.

Nous avons vu naître la justice dans l’école de l’évolution et nous tenons les origines du nouveau droit naturel. Il sera plus facile maintenant d’étudier le principe en lui-même et de le suivre dans quelques-unes de ses applications. Et d’abord on nous assure