Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1874 - tome 2.djvu/99

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les derniers descendans des Natchez, dont les infortunes émurent jadis la plume de Chateaubriand, installés au marché public comme vendeurs d’herbes. Qui eût jamais songé qu’Atala et Chactas devraient ainsi finir? Enfin au bord du lac Érié, près la chute du Niagara, j’ai acheté pour quelques dollars aux derniers enfans des Six-Nations, que Fenimore Cooper avait connues dans toute leur gloire, des colliers de coquillages et des mocassins ornés de perles. Au commencement du XVIIe siècle, on estimait à 2 millions le nombre des Indiens répartis sur toute la surface occupée aujourd’hui par les États-Unis; à la fin du XVIIIe ce nombre était déjà diminué du quart, c’est-à-dire qu’il n’était plus que de 500,000. On a vu qu’il était descendu à 300,000 environ en 1866, et à 288,000 en 1870 [1].

Cette diminution progressive des Peaux-Rouges est donc désormais un fait historique qui se réalise suivant une loi fatale, irrésistible. Néanmoins il y a encore en anthropologie une école, sans doute bien intentionnée, qui persiste à méconnaître ce fait indéniable, qui même prétend que la population indienne est partout en croissance, et se mêle utilement aux blancs. « Lorsqu’elle diminue, dit-on, c’est uniquement par suite des mauvais traitemens des colons, qui n’acceptent pas le Peau-Rouge comme un égal, comme un frère, » et l’on oppose alors aux chiffres officiels nous ne savons quelles statistiques des républiques espagnoles, comme si les colonies hispano-américaines, qui sont en si grande décadence, pouvaient être mises en parallèle avec celles des Anglo-Américains, comme si en pareille matière le self-government hardi des pays

  1. Le chiffre exact, 287,981, se décompose ainsi : ¬¬¬
    Indiens de l’Indian Territory 59,307
    Indiens des autres réserves et nomades 228,614
    Total 287,981
    A quoi il faut ajouter les Indiens du territoire d’Aliaska, acquis en 1868 et estimés en bloc à 70,000
    Et les Indiens civilisés de tous les États-Unis 25,731
    On arrive ainsi à un total de 383,712

    qui représente le chiffre de tous les Indiens disséminés eu 1870 sur la surface de l’Union. Il sera curieux, quand le dixième cens sera dressé en 1880, de comparer ce chiffre avec celui qui sera alors relevé. — Le nombre des femmes est chez les Indiens plus grand que celui des hommes. La différence en faveur des femmes est souvent d’un tiers. On a signalé le même fait chez toutes les nations polygamiques, les Turcs, les Persans, les Chinois.