Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1874 - tome 1.djvu/396

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Copenhague partent les Danois et une partie des Suédois et Norvégiens. Le mouvement scandinave ne date que de quelques années ; mais il y a plus de trente ans que le courant de l’émigration britannique et allemande se porte aux États-Unis avec une régularité et une ampleur que les statistiques n’ont jamais cessé de constater. Le chiffre des émigrans, le plus fort avant 1870, était celui de 1854 ; il a été, à New-York seulement, de 319 223. Pendant la guerre de sécession, les chiffres ont considérablement baissé, et n’ont plus été que le tiers ou le quart du chiffre maximum. Depuis 1865, la hausse a repris d’une façon toujours progressive, pour s’arrêter un moment par suite de la guerre de la Prusse avec la France en 1870, après laquelle les chiffres ont été de nouveau en augmentant, car en 1872-73 ils ont atteint 460 000. On comprend du reste quelle influence les événemens politiques, en Europe ou en Amérique, peuvent avoir sur le phénomène social que nous décrivons. Généralement une crise européenne, révolution politique, famine, sinistres financiers, augmente le chiffre de l’émigration vers l’Amérique, tandis qu’une crise en Amérique le diminue, produit même parfois l’effet contraire, c’est-à-dire un retour de quelques-uns des émigrés au pays natal.

En 1869, le nombre total des émigrans débarqués à New-York a été de près de 250 000. En groupant par catégories les chiffres détaillés dans le rapport officiel [1], nous avons trouvé qu’ils se répartissent comme il suit entre les divers pays.

Grande-Bretagne Accolade ouvrante.png
Irlandais 
 66,204
Anglais 
 41,090
Écossais 
 10,643
Gallois 
 1,111
Accolade fermante.png 119,048
Allemagne Accolade ouvrante.png
Prussiens 
 40,754
Bavarois, Saxons, etc 
 53,251
Autrichiens 
 5,600
Accolade fermante.png 99,605
États scandinaves Accolade ouvrante.png
Suédois 
 23,453
Norvégiens 
 2,465
Accolade fermante.png 26,918
États divers Accolade ouvrante.png
Danois 
 2,600
Suisses 
 2,999
Français 
 2,795
Italiens 
 1,548
Hollandais 
 1,247
Polonais 
 598
Autres pays 
 1,631
Accolade fermante.png 13,418
Total 
 258,989

Ce tableau montre que les races anglo-saxonne et germanique ont fourni à elles seules 80 pour 100 de l’immigration de 1869 ; cette

  1. Annual report of the commissioners of emigration, New-York 1870.