Page:Revue des Deux Mondes - 1873 - tome 107.djvu/103

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LA
GUERRE DE FRANCE
— 1870 – 1871 —

VIII.
LE SIEGE DE PARIS ET LE GENERAL TROCHU [1]

I. Histoire de la défense de Paris en 1870-1871, par le major de Sarrepont. — II. Journal du, siège de Paris, par M. George d’Heylli. — III. L’Empire et la défense de Paris devant le jury de la Seine, par M. le général Trochu. — IV. Gouvernement de la défense nationale, par M. Jules Favre. — V. Le Siège de Paris, opérations du 13e corps et de la troisième armée, par M. le général Vinoy. — VI. La Marine au siège de Paris, par M. le vice-amiral de La Roncière Le Noury. — VII. Le Moniteur prussien de Versailles. — VIII. Opérations des années allemandes depuis la bataille de Sedan jusqu’à la fin de la guerre, par W. Blume, major au grand état-major prussien, traduction du capitaine Costa de Cerda. — IX. Opérations du Ve corps prussien dans la guerre contre la France, par le capitaine Stieler von Heydekampf, traduit par le capitaine Humbel, etc.


IV.
LES DERNIERES EPREUVES DU SIEGE ET LA BATAILLE DE BUZENVAL.

Quelle était la situation réelle de Paris et de la défense après le brillant et décevant éclair de Champigny, après cette tentative de diplomatie énigmatique venue de Versailles, ou, si l’on veut, après cette sommation déguisée sous la forme d’une lettre tendue au bout de l’épée de M. de Moltke? On avait dépassé déjà quatre-vingts jours de siège, quatre-vingts jours de claustration, d’émotions fébriles, d’attente agitée, de résistance laborieuse, d’efforts et d’espoirs malheureusement toujours trompés.

  1. Voyez la Revue du 15 septembre, du 15 octobre, du 15 décembre 1872, du 1er mars, du 15 mai, du 15 juin et du 15 juillet 1873.