Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1872 - tome 101.djvu/215

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les basaltes ont trouvé des voies par la dislocation produite pendant le soulèvement. En se décomposant, ces roches deviennent granuleuses; mêlées à la chaux obtenue par la calcination des coraux, elles donnent un excellent mortier hydraulique. On rencontre à Sainte-Marie des filons de quartz un peu laiteux; ils coupent obliquement la chaîne de montagnes, dont l’altitude ne dépasse pas 100 mètres. Le quartz hyalin, le beau cristal de roche, est apporté des rives du Manangourou : on se souvient que Flacourt a mentionné le fait; jusqu’ici aucun observateur n’a vu le gisement. La direction de la chaîne peu accentuée qui constitue l’île Sainte-Marie se retrouve sur la presqu’île d’Antongil [1]. Un ingénieur de la compagnie de Madagascar, M. Coignet, a visité le pays et fourni à ce sujet sa part de renseignemens [2]. Au nord de la baie, une ligne de sable empêche aussi l’écoulement des eaux, et les marais s’étendent en arrière. Dans cette région, pour pénétrer dans le pays la seule ressource est de remonter les rivières ou de suivre deux sentiers, vestiges des routes que fit tracer le fameux Benyouski; partout ailleurs, c’est la forêt absolument impénétrable.

A l’ouest, des chaînons granitiques étages du bord au milieu de la presqu’île demeurent parallèles au rivage de la baie [3] ; à l’est, un chaînon également granitique présente une orientation différente [4]; jusqu’au cap Est, les basaltes occupant l’espace compris entre ce massif et le rivage offrent la même orientation que Sainte-Marie. Au nord du cap Est, la côte change de direction [5], les chaînons de basalte suivent la même ligne, et, interrompus par intervalles, ils laissent place à des plaines couvertes d’une belle végétation. Au-delà du 14e degré de latitude, la zone voisine du littoral est une plaine basse; après les sables du rivage, le terrain est calcaire, plus loin les chaînons basaltiques se succèdent. Au nord de la baie de Vohémar, les plaines, chargées de dépôts calcaires, s’étendent dans l’intérieur du pays; seuls quelques pitons montrent des pointes granitiques.

La direction des différentes parties rectilignes des côtes depuis le cap Est demeure complètement parallèle à celle du soulèvement des basaltes; c’est une ligne brisée dont les ressauts sont des baies, des criques, des ports naturels, comme la baie de Vohémar, les ports Leven et Louquez. Tout au nord, l’île de Madagascar est pro-

  1. Elle est de nord 24 degrés à 25 degrés est.
  2. Excursion sur la côte nord-est de Vile de Madagascar; — Bulletin de la Société de géographie, 5e série, t. XIV, p. 253 et 334; 1867; — et Documens sur la compagnie de Madagascar, p. 264 ; 1867.
  3. Direction nord 33 degrés ouest.
  4. Nord 45 degrés ouest.
  5. Nord 13 degrés à 14 degrés ouest.