Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1870 - tome 87.djvu/120

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE
Congrès international
d’archéologie préhistorique
(session de Copenhague)

II.

ORIGINES DE LA CIVILISATION SCANDINAVE[1].



III.

La caractérisation précise des âges de la pierre, du bronze et du fer établis par Thomsen, la distinction sociale des anciens Danois en races progressivement perfectionnées, sont autant de résultats dus surtout à la collaboration de MM. Forchammer, Steenstrup et Worsaae. Dans cette association féconde, le premier représentait la géologie, le second la zoologie et la botanique, le troisième l’archéologie. Instituée en 1847 par l’académie des sciences de Copenhague, cette commission travailla silencieusement pendant trois ans. À partir de 1850, elle fit imprimer d’année en année (1850-1856) six rapports exposant les résultats de ses persévérantes recherches[2]. Cette publication marque une date des plus importantes pour les études préhistoriques. Elle fut le point de départ d’une multitude de travaux accomplis à l’étranger aussi bien qu’en Scandinavie. Si quelques--

  1. Voyez la Revue du 15 avril.
  2. Forchammer, le père de la géologie danoise, est mort depuis cette époque, et les deux collaborateurs survivans ont poursuivi isolement leurs études.