Page:Revue des Deux Mondes - 1864 - tome 54.djvu/959

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


est une valeur fixe, tandis que les produits n’ont qu’une valeur variable ; mais c’est là une preuve de plus que le numéraire ne peut servir que d’étalon. S’il procure une chose en plus ou moins grande abondance suivant l’état du marché, sa destination est toujours de la procurer. Autrement il serait avili et passerait dans le creuset pour des usages somptuaires. Telle était, dans des termes concis, la démonstration de Say, et il en tirait une conséquence, très hardie pour le temps, aujourd’hui pleinement démontrée : c’est que dans cet échange de produits le bénéfice est réciproque, et qu’à s’y livrer une nation ne perd pas nécessairement ce qu’une autre y gagne. À s’isoler au contraire, le dommage est certain ; toute loi qui défend d’acheter empêche aussi de vendre, et les ruptures entre états sont d’autant plus promptes que les intérêts privés y sont moins liés. Ces vérités nous sont devenues familières ; elles étaient neuves alors et ne s’appuyaient que sur des conjectures : il leur a fallu quarante ans de stage pour pénétrer dans les faits et s’élever jusqu’à l’évidence.

Ce Cours de Jean-Baptiste Say, quand on le relit, offre pourtant des contrastes qu’il est bon de signaler. Tant que le professeur se tient dans la doctrine, il est à peu près irréprochable. Plein de clarté dans ce qu’il énonce, il met un art infini à laisser deviner ce qu’il sous-entend ; il se meut avec aisance dans le cercle qu’on lui a tracé. Sa méthode est un modèle qui n’a été ni dépassé ni atteint ; son classement a été fait d’une main si sûre que ses contemporains ont dû l’adopter sous peine d’écart et que l’assentiment d’une autre génération en confirme chaque jour les détails. D’une science qui était confuse dans Adam Smith, il a composé la science la plus précise, la plus nette, la mieux ordonnée. Qu’on la conteste ou qu’où l’accepte, du moins on la comprend. Cette partie du Cours est d’un maître ; elle a des conditions de durée ; on la copiera longtemps dans l’impuissance de la refaire. Il en est de même de la réfutation des fausses idées et des faux systèmes qu’en matière d’économie politique le passé nous avait légués ; personne mieux que Say n’en a fait justice, par le ridicule quand ils n’avaient rien de sérieux, par la vigueur du raisonnement quand ils offraient plus de consistance. Ces deux parties du Cours en sont, à vrai dire, la substance ; le souffle qui les animait a persisté, elles sont encore vivantes. Ce qui a vieilli, ce sont les accessoires, les détails à l’appui, les tributs payés à la circonstance. Quand il touche aux faits, le professeur est moins heureux que quand il reste dans la région des idées : non que ces faits soient inexacts, ni qu’ils fussent inopportuns quand il les citait ; mais ils étaient de nature à perdre de leur valeur au contact de faits nouveaux. Cette altération est surtout sensible dans les