Page:Revue des Deux Mondes - 1856 - tome 3.djvu/411

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de l’opposition, le radical le plus violent s’en défendrait sur les égards qu’on se doit entre cousins, — et, au besoin, entre frères politiques. Chaque insurrection septembriste a tenu en effet à honneur, et ceci dit tout, de compter deux ou trois membres de la grandesse dans son état-major.

S’il n’y a lieu en Portugal ni à guerres de principe, ni à guerres de classes, ni à guerres de castes, pourquoi donc cette interminable série d’insurrections et de contre-insurrections dont se compose depuis vingt ans son histoire ? C’est justement, on va le voir, parce qu’on y est trop d’accord sur le fond et que, dom Miguel mis hors de cause, la scène politique se trouvait livrée à une seule et même opinion, divisée par la force des choses en deux groupes : les gouvernans et les gouvernés, ceux qui sont au pouvoir et ceux qui veulent y être. Les premiers occupans s’étant naturellement appelés chartistes ou conservateurs, force fut à leurs rivaux, qui n’entendaient pas être la droite, de devenir pour se différencier, la gauche, puis les septembristes [1] ; mais cet antagonisme de noms répondait en réalité si peu à un antagonisme de principes, que les mêmes hommes ont souvent secondé ou dirigé deux, trois, quatre réactions contraires, ne s’arrêtant dans ce laborieux va-et-vient que lorsqu’ils trouvaient un fauteuil ministériel où s’asseoir. La même ville, — Porto, — n’a-t-elle pas d’ailleurs invariablement servi de foyer à chacune de ces réactions, et la charte de dom Pedro, prétexte officiel du conflit, n’a-t-elle pas été, de reculade en reculade, finalement adoptée par les septembristes vainqueurs, sauf d’insignifiantes modifications, qui, je le montrerai, en exagèrent le principe bien plutôt qu’elles ne l’atténuent ?

Or l’excès en toute chose est un défaut, voire l’excès de bonheur. Le premier inconvénient de cette absence de partis proprement dits, qu’on se prendrait à envier au Portugal comme une garantie exceptionnelle d’ordre, est de faire de l’émeute le chemin à la fois le plus court et le plus facile du pouvoir. Sachant d’expérience que les ministres en expectative s’empresseront de reprendre, à quelques mots près, le programme des ministres en exercice, le pays, la masse électorale ne voit pas même un intérêt de curiosité au remplacement de ceux-ci, et les ambitions trop impatientes, que ne satisfait pas la modeste perspective d’une promotion à l’ancienneté, n’ont dès lors qu’une ressource : c’est de demander à une surprise insurrectionnelle, — qu’amnistie d’avance l’indifférente sécurité du pays, — ce qu’elles ne peuvent immédiatement attendre d’un mouvement légal

  1. Sans songer d’ailleurs le moins du monde au lugubres analogies que cette dernière dénomination, dont les dotait un hasard d’almanach, allait évoquer au dehors contre eux, et tout comme ils seraient devenus les décembristes si leur premier pronunciamento, au lieu d’éclater vers la Saint-Michel, avait tardé jusqu’à la Saint-Nicolas.