Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1851 - tome 10.djvu/791

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



HISTOIRE


DES MARIONNETTES.




LES MARIONNETTES EN ANGLETERRE.




Si je ne m’étais proposé dans ces études que de rompre quelques lances courtoises en l’honneur des marionnettes, je pourrais regarder ma tâche comme surabondamment accomplie : ou je me trompe fort, ou il est suffisamment prouvé que la muse légère et badine qui préside à ce petit spectacle a occupé un rang assez distingué chez tous les peuples de race et de civilisation gréco-romaines, et qu’elle a même obtenu parmi eux, grace à sa gentillesse, le pas sur plusieurs de ses plus fières rivales ; mais j’ai entrepris (qu’on me permette de le rappeler) moins de faire l’éloge de ce menu genre de drame que d’en tracer l’histoire sincère et détaillée. Mon travail se trouverait donc trop incomplet, si, après avoir exposé tout au long quelles ont été les destinées de mes petites clientes dans les contrées du centre et du midi de l’Europe, je négligeais de rechercher comment elles ont été accueillies dans les régions septentrionales, notamment en Angleterre et en Allemagne. Là, en effet, les mœurs, les races, le climat, le goût, tout diffère, et il n’y aurait pas à s’étonner qu’un divertissement qui suppose