Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1851 - tome 10.djvu/449

Cette page a été validée par deux contributeurs.


rête devant la boutique d’un bouquiniste, et là il passe les quelques instans dont il peut disposer à lire les poèmes de Byron et les œuvres de Béthune, poète de l’Ecosse. Il est si assidu, ses visites sont si ponctuelles, que le vieux bouquiniste Sandy Mackaye a fini par le remarquer, et un jour Alton entend une voix doucement grondeuse partir du fond de la boutique.


« — Eh gamin ! dit cette voix, vous feriez bien de ne pas détériorer tous mes livres en les touchant. — Je replaçais le livre en toute hâte, continue Alton, et j’allais m’enfuir, mais la même voix me rappela d’un ton plus doux. — Attendez un peu, mon garçon, je ne suis pas fâché contre vous ; entrez, et que nous ayons ensemble un petit bout de conversation. Le vieillard me demanda mon nom, mon état et quelle était ma famille. — Hum ! hum ! elle est veuve, eh ! pauvre garçon ! Et vous travaillez à la boutique de Smith, eh ? vous connaissez John Crossthwaite alors ? Eh ! hum ! hum ! et vous êtes curieux et désireux de livre des livres, eh ? Très bien, voyons vos capacités.

« Et il me poussa vers la lumière de la petite fenêtre, de derrière, mit ses lunettes plus près de ses yeux, m’examina de la tête aux pieds, et puis commença à mon grand étonnement, à me tâter la tête en tous sens.

« -Hum ! hum ! un très beau front, en vérité ! Organes de conceptivité très développés, organes de perceptivité également ; imagination surabondante ; il faut y prendre garde. Bienveillance, conscience, idem, idem. La vigilance pourrait être plus développée ; on pourrait la développer avec une bonne éducation écossaise. Tournez vôtre tête de profil, mon garçon. Hum ! hum ! le derrière de la tête est défectueux ; la fermeté est faible, l’amour de l’approbation est fort. Prenez garde de verser dans la vie ; vous aurez besoin d’attention. L’organe de la philogéniture est bon. Vous aimez les bambins, je pense, eh ?

« -Quoi ? demandai-je.

« Les enfans, mon garçon, les enfans.

« — Oui, en vérité ; répondis-je avec une terreur profonde, en le voyant, comme par un procédé magique, pénétrer mes plus secrets défauts.

« — Hum ! hum ! les organes d’amativité et de combativité peu développés ; absence générale d’un vigoureux animalisme, comme dirait mon ami M. Deville. Et vous avez envie de lire ?

« Je confessai mon désir en lui avouant que ma mère m’avait interdit la lecture.

« — Trés bien alors je vous prêterai des livres après que j’aurai échangé avec Crossthwaite quelques mots sur votre compte, afin, de savoir s’il a de vous une opinion avantageuse. Venez me voir après-demain Maintenant, voici mes conditions tout dommage causé à un livre devra être payé, ou bien plus de livrés prêtés ; vous ne prendrez pas de livre sans ma permission ; je vous recommande de ne pas lire au lit ; les gens qui travaillent ont besoin de dormir de temps en temps, et je ne voudrais pas être indirectement cause que de pauvres créatures se sont brûlées dans leur lit ; enfin vous aurez soin de ne pas lire plus de trois livres à la fois. »


Ne reconnaissez-vous pas dans cette inspection phrénologique et