Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1848 - tome 22.djvu/22

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’hôte fit la sourde oreille à cette demande, et, tirant d’une armoire voisine l’épée et la casquette du lieutenant, il les lui remit en disant :

— Faites attention que je ne vous prends rien pour le chagrin que m’a causé l’obligation de vous retenir en gage depuis deux jours.

Tous les comptes de don Blas étant réglés d’une façon si satisfaisante, le lieutenant me proposa de faire un tour avec lui sur la chaussée. J’attribuai sans hésiter cette proposition au désir de faire usage de la liberté qui venait de lui être rendue, mais je ne tardai pas à être détrompé. Le lieutenant échangea quelques mots à voix basse avec les autres officiers réunis dans la même salle que nous, et sortit en promettant de venir rendre compte de ce qu’il aurait pu voir ou apprendre. Je me hâtai de le suivre, car, malgré la curiosité que j’éprouvais, je ne pouvais me dissimuler que la place d’un étranger n’était pas au milieu d’un foyer de conspiration, quelles que pussent être d’ailleurs ses opinions particulières.

La pluie avait cessé de tomber ; un brouillard assez épais s’étendait encore sur les lacs de droite et de gauche, mais l’eau stagnante des lagunes réfléchissait déjà quelques échappées d’un ciel moins sombre. Le volcan de Popocatepetl était enseveli sous un dais de vapeurs, tandis que les neiges du volcan voisin brillaient faiblement aux rayons de la lune. Sous ce voile de brume, la Femme Blanche [1] paraissait plutôt une des pâles divinités scandinaves des nuits septentrionales que la nymphe américaine couchée sous le ciel du tropique. Les lumières de la ville s’éteignaient l’une après l’autre, le silence était profond ; cependant une rumeur confuse arrivait jusqu’à nous, semblable au frémissement des roseaux agités des lacs.

— Avançons, me dit don Blas, car l’heure approche, et je suis étonné de ne rien voir encore.

— Qu’attendez-vous ? lui demandai-je.

— Vous le verrez : avançons !

Au bout d’un quart d’heure de marche environ, la rumeur vague que la tranquillité de la nuit laissait entendre devint plus distincte et se convertit bientôt en un piétinement de chevaux qu’amortissaient l’air humide et la terre détrempée. C’était, sans nul doute, un corps de cavalerie en marche. Une masse noire ne tarda pas, en effet, à s’avancer.

— Qui vive ! nous cria un de ceux qui marchaient en tête.

— Amis, répondit don Blas.

Que gente ! demanda de nouveau la voix.

Mexico ! fut la réponse du lieutenant, qui demanda à son tour où se trouvait la division du général.

  1. Le sommet couvert de neige du volcan appelé Iztaczihuatl (la femme blanche) affecte la forme d’une femme couchée. Ce volcan est voisin du Popocatepetl (montagne fumante).