Page:Revue des Deux Mondes - 1847 - tome 17.djvu/740

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


temps après remonta dans sa chaloupe, prenant affectueusement congé de moi. — Le capitaine Nicolas, me disais-je, a toujours sur le cœur mon refus d’échanger l’esclave contre son mousse ! — Cependant le soupçon me resta dans l’esprit, attaquant tout au moins ma vanité.

On comprend bien qu’il était résulté de la scène violente qui s’était passée sur le bâtiment une sorte de froideur entre l’esclave et moi. Il s’était dit entre nous un de ces mots irréparables dont a parlé l’auteur d’Adolphe ; — l’épithète de giaour m’avait blessé profondément. — Ainsi, me disais-je, on n’a pas eu de peine à lui persuader que je n’avais pas de droit sur elle ; de plus, soit conseil, soit réflexion, elle se sent humiliée d’appartenir à un homme d’une race inférieure selon les idées des musulmans. La situation dégradée des populations chrétiennes en Orient rejaillit au fond sur l’Européen lui-même ; on le redoute sur les côtes à cause de cet appareil de puissance que constate le passage des vaisseaux ; mais, dans les pays du centre où cette femme a vécu, toujours le préjugé vit tout entier.

Pourtant j’avais peine à admettre la dissimulation dans cette ame naïve ; le sentiment religieux si prononcé en elle la devait même défendre de cette bassesse. Je ne pouvais, d’un autre côté, me dissimuler les avantages de l’Arménien. Tout jeune encore, et beau de cette beauté asiatique, aux traits fermes et purs, des races nées au berceau du monde, — il donnait l’idée d’une fille charmante qui aurait eu la fantaisie d’art déguisement d’homme ; son costume même, à l’exception de la coiffure, n’ôtait qu’à demi cette illusion.

Me voilà comme Arnolphe, épiant de vaines apparences avec la conscience d’être doublement ridicule, car je suis de plus un maître. J’ai la chance d’être à la fois trompé et volé, et je me répète, comme un jaloux de comédie Mue la garde d’une femme est un pesant fardeau ! Du reste, me disais-je presque aussitôt, cela n’a rien d’étonnant ; il la distrait et l’amuse par ses contes, il lui dit mille gentillesses, tandis que moi, lorsque je parle dans sa langue, je dois produire un effet risible, — comme un Anglais, un homme du Nord, froid et lourd, relativement à une femme de mon pays. — Il y a chez les Levantins une expansion chaleureuse qui doit être séduisante en effet ! — L’avouerai-je ? il me sembla remarquer des serremens de mains, des paroles tendres, que ne gênait même pas ma présence. J’y réfléchis quelque temps, puis je crus devoir prendre une forte résolution.

— Mon cher, dis-je à l’Arménien, qu’est-ce que vous faisiez en Égypte ?

— J’étais secrétaire de Toussoun-bey ; je traduisais pour lui des journaux et des livres français, j’écrivais ses lettres aux fonctionnaires turcs. Il est mort tout d’un coup, et l’on m’a congédié, voilà ma position.