Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1842 - tome 32.djvu/483

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’enquête de 1840, qu’Anvers compte trouver en Allemagne une douzaine de millions de consommateurs de plus ; c’est aussi pour atteindre ce but que le chemin de fer a été fait. » Enfin, les encouragemens donnés à l’exportation maritime étaient une conséquence de ce rêve qui consistait à faire, du port que Napoléon avait créé avec l’or de la France, moins un port belge qu’un port allemand.

La direction que suit naturellement le commerce en Belgique, est jusqu’ici positivement contraire à ces tendances de ses hommes d’état. Elle n’a que des relations insignifiantes avec l’Allemagne, et tous ses rapports sont avec la France. En 1841, sur une exportation de 154 millions, la Prusse a reçu 12 millions de marchandises belges, et la France 64 millions. Notez bien que du côté de l’Allemagne, la Belgique rencontre des tarifs aussi hospitaliers que les nôtres le sont peu. L’association prussienne taxe faiblement les tissus de lin, de laine et de coton ; le droit sur les fers n’est que de 75 francs par tonneau, pendant qu’il s’élève, dans les tarifs français, à 206 francs. En un mot, si les produits belges ne tiennent pas une grande place dans la consommation de l’Allemagne, quoique le système des douanes semble les appeler, on doit supposer, ou qu’ils ne peuvent pas soutenir la concurrence des manufactures de la Prusse et de la Saxe, ou qu’ils ne répondent pas aux goûts allemands ; et s’ils pénètrent en France, malgré une législation qui a certainement été conçue dans des vues prohibitives, il faut croire qu’il y a dans ces échanges mutuels une nécessité qu’aucune combinaison politique ne permet d’éluder.

Voici, du reste, pour compléter la comparaison, le tableau du commerce extérieur de la Belgique avec les principales puissances pendant huit ans, depuis 1834 jusqu’à 1842.


IMPORTATIONS.


COMMERCE SPÉCIAL. — VALEUR EXPRIMÉE EN MILLIONS.


1834 1835 1836 1837 1838 1839 1840 1841
France. 31,9 29,7 33,9 35,5 41,7 37,6 39,8 43,4
Pays-Bas 20,7 26,6 25,3 36,5 27,9 31,3 40,1 35,5
Prusse 20,7 17,9 23,1 20,5 22,3 17,9 19,1 18,7
Villes anséatiques et Hanovre 3,2 4,7 4,5 3,4 2,9 2,7 2,3 1,2
Russie 4,1 10, 6,1 8,1 9,5 10,2 7,4 13,6
Angleterre 51,4 48,3 50,1 52,6 49,9 45,5 43,6 44,3
Espagne et Portugal 2,9 3,1 2,9 3,3 2,9 3,2 2,5 1,8
Toscane et Deux-Siciles 1,7 0,9 1,5 1,2 1,8 1,2 1,1 1,
États-Unis 18,6 8,5 18, 14,4 14,1 7,6 20,1 19,3
Cuba 9,3 6,7 3,8 5,4 5,8 5,3 10,5 8,2
Haïti 4,1 2,9 3,8 4, 5,5 4,8 4,8 2,5
Brésil, etc., etc 7,6 7,2 4,9 8,6 8,4 4,8 7,7 5,7
EN TOUT 182 172 187 200 201 179 205 209