Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1842 - tome 32.djvu/456

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


queur. Elle voyait clairement que le duc Ernest, par une rare et exquise délicatesse, n’osait rien demander, précisément parce qu’il pouvait tout prendre. Le duc, d’autre part, était d’une belle et noble figure, il était jeune et bien fait, et, au bout de quelque temps, Frédérique, touchée malgré elle de tant de grâces, d’amour et de respect, se surprenait à penser que, résolue comme elle était à ne pas manquer volontairement à ses devoirs, c’était réellement dommage que le duc, dans le moment du pillage et de l’enivrement du triomphe, ne l’eût pas un peu violée, comme cela est arrivé à des femmes de très bonne maison en pareilles circonstances.

Quand une femme commence à appeler devoir la fidélité qu’elle doit à son mari, c’est qu’elle est déjà sur une pente rapide qu’elle est destinée à parcourir jusqu’au bout.

En attendant, le prince Céderic CXXVII redemandait sa femme avec d’autant plus d’instances, qu’il n’avait pu, en échange, prendre celle du duc, par la raison péremptoire que nous avons mentionnée plus haut, que le duc n’en avait pas. Le duc trouvait toute sorte de prétextes pour retarder la restitution de Mme Frédérique : c’était, il l’avouait hautement, l’otage le plus précieux que la victoire eût mis entre ses mains ; c’était pour lui un devoir de ne s’en dessaisir que lorsque ses sujets auraient été complètement satisfaits sous le rapport des restitutions qu’ils avaient à prétendre, et il y avait toujours quelqu’un qui avait à élever quelque réclamation. Et si de son côté le désolé Céderic CXXVII ordonnait à ses sujets, avec les menaces les plus formidables, d’avoir à restituer jusqu’à la moindre et à la plus insignifiante chose qui eût appartenu au dernier et au plus infime des habitans de Microbourg, du sien, l’heureux, ou près de l’être, Ernest proclamait que, esclave de ses devoirs envers le peuple de Microbourg que lui avait confié la Providence, il poursuivrait jusqu’à la fin la restitution mutuelle convenue entre les deux états ; et, pour se mettre à même de ne pas manquer à ces devoirs sacrés, il offrait une récompense de cent florins à tout Microbourgeois qui le chargerait d’une nouvelle réclamation contre la ville de Nihilbourg. À cette nouvelle qui élevait un clou rouillé, une épingle épointée, à la valeur de cent florins, il tomba une averse de réclamations saugrenues. Tel réclama une dent de sept ans d’un de ses enfans, qu’il avait conservée autrefois et n’avait pas retrouvée après le pillage ; tel autre, une boucle de cheveux, gage d’un ancien amour ; tel autre, une paire de bretelles brodées par un objet chéri ; toutes choses n’ayant pas de prix dans les deux acceptions du mot.