Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1840 - tome 23.djvu/873

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



POETES


ET


ROMANCIERS MODERNES


DE LA FRANCE




XI.

M. EUGENE SUE.


(JEAN CAVALIER) [1]




On commença à répéter souvent, parce qu’en effet cela devient chaque jour plus sensible, que la littérature de ces dix dernières années se sépare de celle de la restauration par des traits fort tranchés et par une physionomie qui marque véritablement une nouvelle époque. Sous la restauration, il y avait plus de régularité et de prudence, même dans l’audace, ce qui faisait scandale était encore relativement décent. L’antagonisme régnait assez exactement entre les écoles littéraires comme entre les paties politiques ; c’étaient des batailles à peu près rangées ; l’on y pouvait remarquer de la discipline

  1. Gosselin, 9 rue Saint-Germain-des-Prés.