Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 8.djvu/778

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— L’origine de la scholastique, c’est-à-dire de tout le mouvement philosophique de la pensée au moyen-âge, les premiers essais de la pensée humaine, qui préparent la grande époque de Roscelin, de Guillaume de Champeaux, d’Abeilard, suivie bientôt de celle de saint Thomas, de Scott, d’Albert-le-Grand, en un mot, toutes les questions capitales pour l’histoire de l’esprit humain, dans les temps modernes, ont été traitées, par M. Cousin, d’une manière supérieure et éclairée dans son introduction aux ouvrages inédits d’Abeilard qu’il vient de mettre au jour. Un article de cette revue sera consacrée à cette importante publication.


— L’ouvrage de M. Michel Chevalier (Lettres sur l’Amérique du Nord) a paru depuis quelques jours. Ce livre d’une haute portée obtient dans le monde sérieux un succès légitime. Nous reviendrons sur les travaux de M. Michel Chevalier.


— M. J.-J. Ampère ouvrira son cours de littérature française au collège de France le lundi 19 décembre.



F. BULOZ.