Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 8.djvu/387

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de l’Espagne, bloquée de Cadix à la Corogne par les corsaires des insurgés, compromise avec les États-Unis pour les Florides, et contrainte d’acheter cher l’apparente neutralité de l’Angleterre dans la lutte contre ses colonies. La stagnation des affaires, la misère du peuple, et ce manque absolu de confiance qui engendre et annonce les révolutions, conduisirent enfin ce triste gouvernement à ce point de détresse, que le roi d’Espagne et des Indes, ayant besoin d’une somme de quinze millions de francs pour le départ de la grande expédition d’Amérique, ne put l’obtenir du crédit, malgré le taux de l’intérêt fixé à huit pour cent et l’hypothèque donnée sur les fonds de la guerre, et qu’il dut la faire recouvrer comme emprunt forcé sur ses sujets et les négocians étrangers fixés dans ses états [1] !

Chaque jour des révolutions ministérielles venaient attester des embarras nouveaux et les influences de bas étage qui les aggravaient encore. Don Martin Garay, don Joseph Léon de Pizarro, don Joseph Figueroa, étaient tombés du pouvoir au moment où ils se croyaient le plus nécessaires au monarque et le plus assurés de sa faveur. Un ordre d’exil les enleva au milieu de la nuit à la capitale et à leur famille ; mais ceux d’entre leurs collègues qu’on accusa de les avoir supplantés, furent sacrifiés à leur tour, comme pour prouver qu’on était aussi incapable de suite dans un sens que dans un autre. Alors la plupart des portefeuilles ne furent plus tenus que par intérim, et les changemens devinrent si fréquens, qu’on dut renoncer à chercher une signification politique à des oscillations quotidiennes, fruits de la méfiance et du caprice.

Que dans l’empire ottoman, où le dogme religieux immobilise l’esprit humain et où les existences privées végètent à part de la puissance publique, le novateur Mahmoud, allant à l’encontre de la mission qu’il reçut de ses pères et du prophète, rencontre des résistances obstinées, rien de plus simple. Qu’au sein d’une nation chrétienne incessamment travaillée par l’esprit de vie, qu’en un pays où les imaginations si long-temps enflammées n’agissent plus que sur elles-mêmes, un système où la bêtise et l’intrigue se combinent pour se compromettre l’une par l’autre, soulève des résistances journalières, que ces résistances rencontrent des sympathies dans les masses qui, encourageant naguère le monarque à ressaisir le pouvoir absolu, sont déjà prêtes à lui demander compte des malheurs d’une patrie qu’elles s’imaginaient lui avoir confiée si grande, rien de plus logique et qui ait moins droit de surprendre.

Dès que la restauration espagnole se fut affichée comme une réaction, tous les esprits prévoyans durent comprendre qu’un gouvernement qui n’avait su lier son existence à aucun intérêt d’avenir, serait à la merci de

  1. Janvier 1819.