Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 8.djvu/136

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le général Jackson a donc, ainsi que le connétable Duguesclin, commencé par être un garnement. Si à cette époque il fut toujours battant et battu comme le bon connétable, ce n’est pas qu’il n’eût de plaisir que dans la lutte ; ce n’est pas qu’il fût un homme hargneux et qu’il se plongeât dans la vengeance et dans le sang