Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 6.djvu/697

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dernière ligne, il hissa son drapeau blanc, lâcha ses deux bordées et entra au Hâvre.

Ce nouveau succès devait faire espérer à Cornic quelque récompense : elle ne se fit pas attendre. Il apprit, huit jours après que le commandement de sa frégate lui était retiré. Aigri et indigné, il revint dans son pays en jurant de ne plus mettre le pied sur un vaisseau du roi. Cependant il était trop jeune pour interrompre une carrière si brillamment commencée. Les négocians de la Bretagne voulurent le dédommager des injustices du gouvernement ; ils firent construire et armer à leurs frais le vaisseau le Prométhée, dont ils lui donnèrent le commandement. Cornic part pour l’Inde, rencontre le vaisseau l’Ajax, fort de soixante-quatre canons, et s’en empare. Douze officiers de marine, parmi lesquels se trouvait M. de Bussy, étaient prisonniers à bord du navire anglais. On juge de leur surprise et de leur dépit quand ils se rencontrèrent face à face avec l’intrus qui venait de les délivrer. Ils voulurent pourtant balbutier quelques mots dé félicitations ; Cornic s’inclina, et répondit froidement que c’était en effet beaucoup d’honneur pour lui, pauvre capitaine de corsaire, d’avoir châtié l’Anglais qui avait eu l’audace de faire prisonniers des officiers de sa majesté.

— J’espère que ces messieurs me le pardonneront, ajouta-t-il, et il se retira.

Cette fierté amère indigna les compagnons de M. de Bussy, et ils en gardèrent un ressentiment profond.

Leur arrivée à Brest produisit une grande sensation. Le peuple, si bon appréciateur des actions d’éclat, portait aux nues le capitaine du Prométhée. Il ne parlait pas seulement de son courage et de son habileté, il vantait aussi sa loyauté, sa bienfaisance, sa brusquerie même ; car le peuple aime autant les défauts qui rapprochent de lui l’homme supérieur, que les vertus qui font sa gloire. Les bourgeois, de leur côté, vantaient son désintéressement, et répétaient qu’il avait laissé aux armateurs du Prométhée, sans vouloir en prendre sa part, tous les diamans trouvés à bord de l’Ajax, dont la valeur s’élevait à cinq millions. Ces éloges blessaient au vif l’orgueil du grand corps. Les plaintes des prisonniers délivrés par Cornic accrurent l’irritation contre lui ; les privilégiés s’indignèrent d’entendre sans cesse ce nom les poursuivre comme un remords.