Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 6.djvu/407

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


aller à Troie. Ce tombeau était celui de l’un des Atrides. En ce même moment, le vent de mer arrivait en murmurant, comme une cythare ionienne, dans les touffes d’herbes séchées. Ce soir-là je dis adieu pour jamais aux systèmes des glossateurs, et je vis bien qu’il n’est qu’un seul vrai commentaire d’Homère, à savoir, son pays, son ciel, ces murailles de géans, et là-bas cette mer divine, et ces vagues du golfe qui continuent de se bercer à son chant, comme la danse des filles de Chio.


EDGAR QUINET.