Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 6.djvu/181

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LES


COLONIES A SUCRE


ET


LA PROTECTION INDIGENE




Sir Roger de Coverley told us that much
might be said on both sides.
THE SPECTATOR, No 122.


I - Histoire du sucre. — Fondation et commerce des colonies actuelles.

Les découvertes merveilleuses que la hardiesse des navigateurs européens a opérées vers la fin du XVe siècle et pendant tout le cours du XVIe, ont donné naissance à un système d’intérêts nouveaux, sous l’empire duquel les nations commerçantes se trouvent encore placées. Favorisés par d’heureuses circonstances, les peuples de la Péninsule ibérique étendirent leur domination exclusive sur une grande partie de l’Amérique septentrionale et sur l’Amérique méridionale tout entière. Ils y joignirent bientôt des comptoirs et des possessions nombreuses dans les mers de l’Orient.

L’Angleterre, qui devait recueillir une si large part de cette fortune ouverte à tous ; la Hollande, dont la destinée, si long-temps brillante, a justifié sa touchante devise : Concordifi res parvoe crescunt ; la France enfin, aujourd’hui presque déshéritée, ont eu tour à tour leurs jours