Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 5.djvu/316

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


prétentions au patriotisme, nous ne supposons pas qu’ils en aient à l’éloquence.

Plusieurs hommes parmi ceux qui se taisaient ou ne brillaient pas à la tribune, passaient pour avoir des connaissances spéciales ; du nombre est le vieux Florez Estrada ; qui a écrit sur l’économie politique ; tel est encore M. Rivaherrera et le marquis de Montevirgen, qui ont, dit-on, des idées, le premier en administration, le second en finances. Quant au président actuel, M. Isturiz, il se posa, dès l’abord, comme radical ; sa parole accuse de l’énergie, et on lui accorde de la capacité. C’est ce que nous allons bien voir ; l’heure de l’action a sonné pour lui.

Nous ne prolongerons pas davantage cette galerie parlementaire, car, bien que plus d’un portrait y pût figurer encore avec avantage, nous finirions par tomber dans le monde des infiniment petits. Quand à l’estamento des procérès, cette aristocratie mixte qui commence au duc de Médinaceli et finit au poète Quintana, il nous suffira de dire qu’à l’exception de deux membres, trois peut-être, l’illustre corps exécutait, dans un solennel silence et avec une religieuse ponctualité, chacun des mouvemens qu’il plaisait au ministre de lui commander. Mannequin docile, il ne déviait pas de la ligne et marchait au pas. La chambre des pairs espagnole n’a pas d’existence qui lui soit propre, et son autorité est nulle. C’est une création tout-à-fait avortée, un rouage inutile ; si la machine s’arrêtait, elle n’a pas en elle la puissance de la faire aller, et, la machine allant, il lui serait tout aussi impossible de l’arrêter si la fantaisie lui en prenait un jour.

Malgré sa grandesse, ses droits héréditaires, ses majorats, l’Espagne est une terre éminemment démocratique ; le dogme de l’égalité chrétienne y a passé de l’église dans les murs. Une fois là, il est bien près d’entrer dans les lois. S’il avait été dans les destinées de la famille aristocratique des procérès de conquérir une importance politique, ce n’aurait été qu’à l’aide et en vertu des illustrations plébéiennes dont l’adoption lui fut imposée ; mais cela même n’a pu avoir lieu la mesure a été sans efficacité comme sans logique. La vie n’est pas de ce côté. Pas un orateur n’a surgi du sein de ces sépulcres blanchis ; pas une voix n’a troublé leur silence monumental. Laissons les dormir en paix.