Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1835 - tome 1.djvu/54

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Soutenez-vous sur moi, mon ami, dit Catherine à son mari, ne craignez pas de me fatiguer ; le physicien a surtout recommandé

que vous ne fassiez aucun effort….. Toi, Jean, dépêche vite de chausser les mules à ton père, afin qu’il puisse se lever. Et vous, Sauret, ajouta-t-elle en se tournant vers le vieux marinier, qui attendait tristement des ordres près de la portière, et vous, Sauret, aidez-nous à transporter le maître dans son fauteuil.

Ayant chaussé les mules de son père, l’enfant se releva.

C’était un robuste garçon d’environ neuf ans, d’une taille moyenne, mais vigoureuse. Son front large, ses sourcils prononcés, ses grands yeux bleus bien fendus et bien vifs, exprimaient une résolution peu commune, tandis que ses bonnes joues rondes, hâlées par le grand air, annonçaient la force et la santé.

Enfin, pour terminer dignement ce portrait, nous avouerons que malgré les soins incessans de Mlle Catherine Bart, le justaucorps et les chausses de son fils témoignaient à leur manière, par maints accrocs plus ou moins récens, témoignaient, dis-je, de la turbulence et de la vivacité du jeune monsieur, ainsi que l’appelait son vieil ami Sauret.

Lorsque Jean eut entendu sa mère parler du grand fauteuil, il courut vers ce meuble et le roula près de la fenêtre, pendant que maître Cornille Bart, appuyé sur les bras de sa femme et de Sauret, arrivait à pas lens, la taille courbée, la respiration pénible, s’arrêtant çà et là, car il ne pouvait parfois réprimer le léger cri que lui arrachait une douleur aiguë.

Pendant le siège, Cornille Bart avait reçu deux balles de mousquet dans le flanc droit, et l’une d’elles n’avait pu être extraite.

Enfin le capitaine atteignit le fauteuil et s’y laissa tomber pesamment, en poussant une nouvelle exclamation d’angoisse.

— Sainte Vierge ! mon ami, souffrez-vous donc davantage ? s’écria Mlle Bart avec effroi.

— Non, non, Catherine, c’est l’appareil qui s’est un peu dérangé, je crois... Voilà tout...

A chaque cri de maître Cornille, les sourcils prononcés de son fils s’étaient fortement contractés, tandis que le vieux Sauret murmurait entre ses dents je ne sais quelle imprécation contre ceux d’outre-mer.