Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1835 - tome 1.djvu/474

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— L’Annuaire chronologique de 1834, rédigé par M. Ch. Cauchois, contenant l’histoire de tous les événemens de l’année, vient de paraître chez le libraire Dumont.

— L’une des plus belles et des plus vastes opérations de la librairie, la Biographie universelle, de M. Michaud, se continue avec le même zèle et les mêmes soins qui ont fondé sa réputation. Le tome 57e de cette belle collection, la plus complète sans doute qu’il y ait dans aucune langue, vient d’être mis en vente.

Le même éditeur publie en ce moment le 15e volume des Mémoires secrets tirés des papiers d’un homme d’état. Nous nous proposons de revenir sur cette publication, qui, dès son apparition, a éveillé la susceptibilité ombrageuse des cabinets de l’Allemagne, et dans laquelle se trouvent des documens très importans.

— Parmi les publications populaires, le Magasin pittoresque est la seule peut-être qu’on puisse citer comme vraiment utile, et remplissant avec conscience les engagemens qu’elle a pris envers le public. Il nous est arrivé déjà de recommander le Magasin pittoresque ; mais nous ne saurions trop le rappeler à l’attention de nos lecteurs. Dirigé avec autant d’habileté que de goût par M. Charton, varié, grave et amusant tout à la fois, le Magasin pittoresque se maintient dans les conditions qui lui ont valu son énorme succès.

— Le Dictionnaire de Lecture et de Conversation est une autre publication plus méthodique et non moins utile ; seize volumes ont paru, et nous devons dire qu’ils méritent le succès qu’ils obtiennent. Parmi les articles que nous connaissons, nous citerons ceux de Charlemagne, par M. Guizot ; Assemblée Constituante, par M. Pagès (de l’Arriége).

— Le Dictionnaire de Législation usuelle, de M. Chabrol-Chaméane, dont nous avons déjà parlé, se publie en ce moment.

Le Code des Codes, par MM. Crémieux et Balson, est une publication digne d’éloges et d’encouragemens. Les auteurs ont entrepris de réduire en trois volumes l’immense collection du Bulletin des Lois. Elaguer de ce nombre infini de lois toutes les dispositions abrogées par les changemens apportés aux diverses constitutions qui ont régi la France, ou par d’autres dispositions ultérieures, ce n’est pas une médiocre tâche. Les deux premières livraisons, qui ont paru, nous donnent lieu d’espérer que cette tâche sera remplie avec conscience et talent. La première renferme une introduction remarquable de M. Crémieux.

— M. Alexis de Tocqueville, que le gouvernement avait chargé, en 1831, d’une mission aux États-Unis, pour y étudier le système pénitentiaire, vient de publier, chez le libraire Charles Gosselin, un ouvrage en