Page:Revue des Deux Mondes - 1834 - tome 2.djvu/606

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


employait la rhétorique à dégrader ces deux grands noms. Au surplus, Salluste pouvait dire comme Mirabeau, que peu d’hommes ont donné plus que lui prétexte à la calomnie et pâture à la médisance [1]. Il dédaigna trop peut-être de ne pas heurter les esprits et les règles ordinaires, se reposant avec sécurité sur la consistance de sa gloire. Ne sentait-il pas qu’il était avec César le politique le plus intelligent de la République romaine ?


LERMINIER.

  1. Mémoires de Mirabeau, publiés par M. Lucas de Montigny, tom. IV, p. 276.