Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1833 - tome 4.djvu/737

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le bassin Lusitano-Hispanique ;

Le bassin Cantabro-Gallico-Britannique ;

Le bassin Britanno-Germanique ;

Et le bassin Scandinavien occidental.

En suivant le premier, vous trouvez le Douro, le Tage, le Guadalquivir, le Guadiana, le Minho, et tous les royaumes qu’ils entourent ;

Dans le second, l’Adour, la Garonne, la Loire, la Vilaine, la Seine, la Somme, la mer d’Irlande et l’Archipel calédonien.

Le troisième est sillonné par l’Escaut, le Rhin, la Tamise, le Weser, l’Elbe, le Cattégat, le Forth, etc.

L’aspect de l’Europe si compliquée, si abstraite, prend une sorte d’unité à l’aide de ces divisions, que fait encore ressortir une exactitude de détails vraiment étonnante. Les noms originaux des villes, des contrées et des fleuves ont été rétablis partout sur cette carte ; la Thames ne se nomme plus la Tamise ; Warsowa n’est plus Varsovie ; Moskwa n’est plus Moskou ; Lisboa, Cordoba, ont repris leurs noms ; Kiœbenhavn n’est plus désigné sous le nom de Copenhague ; enfin, on a renoncé, pour la première fois chez nous, à cet usage barbare des Romains qui changeaient à leur manière les dénominations de tous les autres peuples. Pour aider à notre ignorance, les noms français ont été placés en regard des noms véritables que nous pourrons enfin apprendre et retenir.

Le ministre de l’instruction publique vient de prescrire pour les collèges l’étude de cette carte, dont l’exécution est un véritable chef-d’œuvre, et qui se vend à un prix très modéré.


GESCHICHTE EUROPAS SEIT DEM ENDE DES FUNFZEH EN JAHRHUNDERTS.
HISTOIRE D’EUROPE DEPUIS LA FIN DU XVe SIÈCLE, PAR M. DE RAUMER[1].

Parmi les écrivains actuels de l’Allemagne les plus justement estimés, il faut compter en première ligne M. de Raümer. Son Voyage a Venise, ses Lettres sur la France, l’ont fait regarder comme un homme de tact et d’esprit. Dans ses écrits sur les finances, sur la constitution de la Prusse, sur le système de douanes, il a montré des connaissances réelles en matière d’administration. Enfin, son bel ouvrage sur les Hohenstaufen est un monument historique à la hauteur duquel peu d’auteurs allemands ont encore atteint.

Cependant, en s’en rapportant à la réputation de M. de Raümer, il ne

  1. Première et deuxième partie. Berlin, et Paris, chez Heideloff, rue Vivienne, 16.