Page:Revue des Deux Mondes - 1833 - tome 4.djvu/646

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



NOUVELLES LETTRES


SUR


L'HISTOIRE DE FRANCE


SCENES DU SIXIEME SIECLE




LETTRE DEUXIEME


II : Suites du meurtre de Galesvinthe. – Guerre civile. Mort de Sighebert (568 – 575)


Chez les Franks, et en général chez les peuples de race germanique, dès qu’un meurtre avait été commis, le plus proche parent du mort assignait un rendez-vous à tous ses parens ou alliés, les sommant sur leur honneur d’y venir en armes, car l’état de guerre existait dès lors entre le meurtrier et quiconque tenait à sa victime par le moindre lien de parenté. Comme époux de la sœur de Galesvinthe, Sighebert se trouva chargé d’accomplir ce devoir de vengeance. Il envoya des messagers au roi Gonthramn et celui-ci,