Page:Revue des Deux Mondes - 1833 - tome 4.djvu/513

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PHILOSPHES,


POETES ET ROMANCIERS MODERNES


DE LA FRANCE




M. JOUFFROY




Il y a une génération qui, née tout à la fin du dernier siècle, encore enfant ou trop jeune sous l’empire, s’est émancipée et a pris la robe virile au milieu des orages de 1814 et 1815. Cette génération dont l’âge actuel est environ quarante ans, et dont la presque totalité lutta, sous la restauration, contre l’ancien régime politique et religieux, occupe aujourd’hui les affaires, les chambres, les académies, les sommités du pouvoir ou de la science. La révolution de 1830, à laquelle cette génération avait tant poussé par sa lutte des quinze années, s’est faite en grande partie pour elle, et a été le signal de son avènement. Le gros de la génération dont il s’agit constituait par un mélange d’idées voltairiennes, bonapartistes et semi-républicaines, ce qu’on appelait le libéralisme. Mais il y avait