Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 8.djvu/565

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Montaient dans l’air.... et la grappe enchantée
Réjouissait le regard d’Aristée [1].

La vie de Béranger, durant quinze ans, se lit tout entière dans ses chansons. Le fait intérieur et domestique que j’y remarque le plus, c’est son amitié avec Manuel. Il l’avait connu en 1815, et, dès-lors, tous les deux s’unirent étroitement. Béranger appréciait surtout chez le vétéran d’Arcole l’intelligence ferme et lucide, les sentimens chauds et droits sans rien de factice, la vie naturelle ; l’homme du peuple au complet, dans une organisation perfectionnée. Bras, tête et cœur, tout était peuple en lui, a-t-il dit de son ami. Si quelque chose m’assure que Manuel, s’il avait vécu, serait resté peuple, et eût résisté à la contagion semi-aristocratique qui a infecté tant de nos tribuns parvenus, c’est que Béranger l’a jugé ainsi.

Depuis que Béranger a vu qu’il pouvait devenir poète à sa guise, en demeurant chansonnier, il s’est noblement obstiné à n’être que cela : un goût fin, un tact chatouilleux, une probité haute, l’ont constamment dirigé dans ses nombreux et invincibles refus. Que ce soit une place dans les bureaux de M. Lafitte, un fauteuil à l’académie, une invitation à ce qu’on appelle encore aujourd’hui la Cour, dont il s’excuse, le même sentiment de convenance et de dignité l’inspire. Il comprend son rôle de chantre populaire ; il s’y tient jusqu’au bout ; il a certes le droit d’y placer son orgueil, puisqu’il ne s’en fit jamais un marche-pied vers le but des ambitions mesquines. Plein d’excellens conseils en tous genres, que viennent réclamer des cliens bien divers, consolateur aimable, grâce à cette gaîté, nous dit-il, qui n’offense pas la tristesse, trouvant de crédit ce qu’il en faut pour les bonnes actions non bruyantes, il est peut-être, avec M. Lafitte, et par d’autres moyens, l’homme de France qui a rendu dans sa vie le plus de services efficaces. Pour tout dire, Béranger ne s’est dérobé au-dedans à aucune des charges de sa publique renommée.

  1. On pourrait mettre à cette pièce de vers pour épigraphe :

    Ingentes animes augusto in pectore versant.